École en France : est-elle devenue dangereuse ?

ÉCOLE EN FRANCE : EST-ELLE DEVENUE DANGEREUSE ?
Des élèves arrivent au collège Arthur-Rimbaud, où une adolescente a été agressée mardi, le 4 avril 2024 au nord-ouest de Montpellier, dans les Bouches-du-Rhône

REVUE DE PRESSE : LE REGARD DE L’ÉTRANGER


NOTRE ÉCOLE EST-ELLE DANGEREUSE ?

Plusieurs incidents violents ont eu lieu au sein d’écoles publiques françaises en l’espace de quelques semaines. De quoi amener les médias étrangers à s’interroger : l’école française est-elle devenue dangereuse ?
Vendredi 5 avril, un adolescent de 15 ans décède après avoir été agressé par une bande d’adolescents à Viry-Châtillon (Essonne). Mardi 2 avril, une jeune fille de 13 ans, traitée de « kouffar » (« mécréante » en arabe), est rouée de coups devant son collège à Montpellier. Fin mars, le proviseur d’un lycée démissionne après avoir reçu des menaces de mort alors qu’il avait demandé à une élève d’ôter son voile. Au même moment, des menaces d’attentat inondent les messageries de quelque 170 d’établissements scolaires. Une série d’incidents qui ont eu lieu en quelques semaines seulement dans des écoles publiques françaises, et qui ont dépassé les frontières de l’Hexagone.
Le quotidien autrichien Kurier évoque notamment la « violence brutale » qui s’abat sur « les élèves français ». En Italie, La Repubblica tisse un parallèle avec la Finlande, où une fusillade dans un collège près d’Helsinki a fait un mort et plusieurs blessés début avril. Et titre : « Fusillades, bagarres et embuscades : de la France à la Scandinavie, les adolescents violents font peur ». Le journal transalpin s’alarme d’une « violence de plus en plus décomplexée et incontrôlée ». Même son de cloche du côté de la chaîne suisse RSI qui évoque une « violence débridée qui effraie et interroge ».
Dans un article publié dimanche 7 avril, El Mundo va encore plus loin, affirmant que « l’école, pilier de la République française […] est devenue un lieu dangereux, où élèves et professeurs se sentent menacés ». À l’instar d’une partie de la presse étrangère, le journal espagnol cite le nom de Samuel Paty et mentionne l’assassinat de Dominique Bernard en octobre dernier. Avant de résumer : « Enseigner est un métier à risque en France. »
Au lendemain de la démission du proviseur du lycée Maurice-Ravel, le New York Times dépeint notamment une France « profondément marquée par l’assassinat de deux instituteurs par des extrémistes islamistes au cours des dernières années », « la question de l’empiètement de l’islam dans le système scolaire public demeure un sujet extrêmement sensible ».
Un discours qui fait écho au cri d’alerte lancé par Gavin Mortimer dans The Spectator : « Les écoles françaises cèdent à la menace islamiste. » Pour l’écrivain britannique, qui dénonce depuis de nombreuses années la montée de l’islamisme dans les pays occidentaux, les coupables sont à chercher du côté « des progressistes imbéciles (qui) continuent d’afficher leur soutien aux tenues islamiques ». Et de donner l’exemple d’une campagne de 2021, financée par l’UE, qui faisait la promotion du foulard. Fin octobre, Gavin Mortimer appelait l’exécutif à se « ressaisir pour mieux défendre les principes républicains ».

PRENONS UN PEU DE HAUTEUR :
QUE DISENT LES STATISTIQUES ?

Pour avoir une vision plus précise du sujet, il faut se pencher sur les enquêtes nationales de climat scolaire et de victimation, qui complètent l’enquête Sivis. Elles interrogent ponctuellement des élèves et/ou des membres du personnel éducatif sur les éventuelles atteintes subies en milieu scolaire. Dans les écoles maternelles, élémentaires, collèges et lycées, la conclusion est la même : les violences physiques restent extrêmement rares.
École. Une seule enquête a été menée, auprès des élèves de CM1-CM2, et publiée en mars 2022. On peut retenir que le ressenti des écoliers est très majoritairement positif : 92,4% des élèves de CM1-CM2 déclarent se sentir « bien » ou « très bien » dans leur école.
Collège. Les enquêtes menées auprès des collégiens sont sans doute plus parlantes. La dernière en date a été publiée en mars 2023, avec un comparatif entre 2022 et 2017 qui permet de dresser ce constat : les violences physiques et psychologiques au collège sont en baisse.
Lycée. Les chiffres sont meilleurs que lors de la précédente étude, qui datait de 2013 : 98% des membres du personnel éducatif déclarent n’avoir jamais été frappés dans l’exercice de leur fonction dans l’année (contre 95% en 2013). Concernant les violences verbales, les chiffres sont en revanche bien plus significatifs. Près de la moitié (40%) des membres du personnel en collèges et lycées rapportent ainsi avoir été insultés (42% en 2013).
Malgré une légère baisse dans le premier et le second degré, les insultes restent encore très répandues. Elles contribuent directement à alourdir le climat scolaire entre les élèves et les adultes. Au-delà des invectives, ce sont toutes les incivilités du quotidien, la contestation régulière de l’autorité des enseignants, l’insolence, qui pèsent énormément. 

LA VIOLENCE HORS DE L’ÉCOLE

Il est important de rappeler que l’école ne peut pas tout. A noter, d’ailleurs, que les récentes agressions ont eu lieu à l’extérieur des établissements ! Les responsabilités des parents, des plateformes numériques, des collectivités locales, de l’institution judiciaire ou des forces de l’ordre doivent aussi être interrogées. La lutte contre le phénomène d’ultraviolence chez les adolescents nécessite une mobilisation de tous les acteurs et pas uniquement de l’institution scolaire.
Ne pas redouter de voir sa liberté d’apprendre ou sa liberté d’expression muselées par les injonctions religieuses est une chance énorme. L’école a pour mission essentielle d’éclairer les consciences pour faire comprendre aux ados que le vrai danger liberticide n’est pas la laïcité. Pour les enseignants, la difficulté à aborder ce sujet est d’autant plus grande que les élèves d’origine musulmane, souvent issus de quartiers populaires, se sentent pointés du doigt et perçoivent les interdictions de signes religieux ostentatoires comme une discrimination.
Pour beaucoup d’enseignants qui se posent en vigies de la laïcité, il est urgent de remettre en perspective l’histoire du principe de laïcité, ainsi que sa vocation première. La tâche paraît immense, tant cette philosophie semble à contre-courant des modes du moment, du culte de l’individualisme, de l’exaltation des identités. Pour le Snetaa-FO, les hussards noirs de la République d’aujourd’hui continueront à la défendre, car ils savent que la laïcité à l’école est la condition de la préservation du modèle français, dans ce qu’il a de meilleur.

Sources :
Kurier / La Repubblica /RSI : El Mundo / New York Times / The Spectator
Gavin Mortimer : « La France est allée trop loin dans le séparatisme pour s’unir aujourd’hui » (L’Express)

© Force Ouvrière — Avril 2024
Organisation à but non lucratif, nous ne prétendons à aucun droit d’auteur. Les données présentes sur le site sont libres de droit. La reproduction totale ou partielle est donc autorisée, sous l’entière responsabilité du reproducteur.

Bonne lecture : Vous aimez notre édito, n’hésitez pas à le partager.
Pensée du jour :
« La pensée qu’on avait écartée et qui revient, il faut y prendre garde : elle veut vivre.”  Jean Rostand 
Téléchargez : bulletin d’adhésion 2024 / RIB du Snetaa
Nous joindre : mail du Snetaa  / téléphone : 79.91.42

Avant-gout des prochains éditos :
News SNETAA/FNEC FO du mois d’Avril 2024
Loi immigration et respect des droits des étrangers
Langue française : son avenir est aussi en Afrique
Mutation 2024 : en route après l’intra de métropole !
Lecture : les jeunes garçons décrochent plus tôt
École privée : un rapport la met sous pression 
Hebdo n° 22 – Snetaa-FO Nouméa (28 avril 2024)
Retrouver nos précédents éditos

École en France : est-elle devenue dangereuse ?
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 21 Snetaa-FO du 21 avril 2024
Chansons : une étude montre que le niveau baisse
Emprise des chiffres : tout n’est pas quantifiable
 Fonction publique : les sanctions disciplinaires
Établissements scolaires : sont-ils autonomes ?
Échec scolaire et/ou des politiques menées ?
CAP : quid des tests de positionnement passés ?
Résultat d’images pour Icone Vacances ICO fin des vacances de Pâques Résultat d’images pour Icone Vacances ICO
Résultat d’images pour Icone le doigt Hebdo 20 Snetaa-FO du 14 avril 2024
Enseignement pro : un Haut-Commissaire nommé
 Programme de français : les nouveautés de 2024
Paritarisme : un État illibéral pourrait vite l’achever
Urne et bureau de vote : deux symboles républicains
Communiqué : projet de loi de la fonction publique
Politique éducative : cherche modèle nouveau
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 19 Snetaa-FO du 7 avril 2024
Élections prochaines des membres du CTP de NC
Vote avec Pronote : élections du LPCH non valides
Arrêts maladie : profs versus employés du privé
Point de rentrée 2024 : FO joue la transparence !
Atteintes à la laïcité à l’école : faits isolés ou pas ?
 Pas de vagues, un film sur le mal-être des profs

Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 18 Snetaa-FO du 31 mars 2024
L’insulte à la religion : « c’est une atteinte à … »
PLP : des pratiques pédagogiques spécifiques
DHG : « touchez pas au grisbi ! »
Vice-rectorat : y-a-t-il un pilote dans l’avion ?
Sénat : le dégel du corps électoral calédonien
Accidents du travail mortels : un fléau invisible
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 17 Snetaa-FO du 24 mars 2024
Mathématiques : initiation dès la maternelle  
Résilience, l’atout psychologique qui s’apprend
Présence exécutive, un charisme professionnel
Baromètre ISEE : bien-être des profs au travail
Syndicat : quelles sont les origines de ce mot ?
Le choc des savoirs transforme le collège
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 16 Snetaa-FO du 17 mars 2024
CSE : à quoi et à qui sert-il véritablement ?
CST SNETAA/FNEC : structures et mandats
Congrès du SNETAA-FO
Groupe de niveau : rétropédalage de la MEN
Note d’actualité : « Bonjour Mme la Ministre »
Les démocraties libérales sont encore vivaces
ALP : va-t-on vers leur mort programmée ?
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 15 Snetaa-FO du 10 mars 2024
Éducation : bureaucratie autoritaire & NPM
Droits des femmes – La Déclaration de 1791…
 Fonction publique : toujours en ligne de mire
 Pacte : il y a au moins 10 raisons de le refuser
Lycées Pros : l’impossible recherche de stages
Orthographe : la guerre aura-t-elle lieu ?
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 14 Snetaa-FO du 03 mars 2024
Guide Snetaa-FO : santé et conditions de travail
Information : transparence et liberté du SNETAA
Débat : quel avenir pour l’enseignement pro ?

HMIS : tournée des ST dans les EPENC du Nord
 Les PLP revendiquent une indemnité spécifique
Éducation : signalements d’incidents graves 
Vie des idées : la gouvernance par les nombres
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 13 Snetaa-FO du 25 février 2024
Langue française : serions-nous tous fainéants ?
La CDIsation des MA serait une vraie régression
Voie pro : la réforme en quelques chiffres
Guide 2023-2024 : bien préparer sa retraite
À propos du bien-être des enseignants au travail
À propos de l’identité de genre en milieu scolaire
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 12 Snetaa-FO du 18 février 2024
DNB 2.0 – une sanction des classes populaires
Programmes EMC : faire du neuf avec du vieux
PPCR : une évolution de carrière au rabais
Tests de positionnement : les résultats 2023
 D. Bloch : Quel avenir pour l’enseignement pro ?
Rentrée scolaire : les autres lycées souffrent
Rentrée scolaire : Jules Garnier fait « peau neuve »
Robert Badinter : le vieux sage s’est éteint
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 11 Snetaa-FO du 11 février 2024
Le sens de notre métier : un trésor perdu ?
Vos droits –  enseigner : un métier à risques ?
Alternance : va-t-on vers la fin de l’eldorado ?
Formation initiale : le combat se poursuit
Connaître ses droits : le service à temps partiel
AP 609 – Spécial : nouvelles grilles du bac pro
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 10 Snetaa-FO du 4 février 2024
Pascal Vivier : pendant que les champs brûlent
Nickel : plusieurs milliers d’emplois menacés
 Groupes de niveau : de véritables usines à gaz

Grève demain : FO (pour) un autre cap éducatif
ASA : la motivation du refus doit être écrite
Calendrier des payes et des pensions en 2024
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 09 Snetaa-FO du 28 janvier 2024
Sexisme : aujourd’hui en France (rapport HCE)
SEGPA : voie de garage ou vraie chance ?
2024 : une année aux enjeux considérables
Réarmement civique : un concept qui fait pschitt
Réforme de la voie pro : AOC a été interpelée …
Fin du PPCR : « …pour évaluer sans contrainte »
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 08 Snetaa-FO du 21janvier 2024
Éducation nationale : qui va piloter le navire ?
Vie des idées : pauvreté & troubles psychiatriques
Risques psycho-sociaux et santé au travail
Fortes chaleurs : consignes données aux écoles
Vague de chaleur à Nouméa : appel à la vigilance !
Que cherche AOC ? Déclarer la guerre scolaire ?
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 07 Snetaa-FO du 14 janvier 2024
AOC – nouvelle ministre de l’Éducation nationale
Pôle d’Appui à la Scolarité & Conseil Constitutionnel
Formation des enseignants : quid de la réforme ?
IA générative : impact sur l’emploi des salariés
CIMM – modalités de reconnaissance (BO N°1)
Jacques Delors : infatigable pionnier de l’Europe
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 06 Snetaa-FO du 7 janvier 2024
France Travail : Pôle emploi lui laisse la place …
Bilan de la dernière réforme de la voie pro (2019)
Redoublements : « une fable de noël » (Daniel Bloch)
Urgence nationale du MEN : faire aimer les maths
PISA : les 5 principaux enseignements de l’étude
SNETAA FO: meilleurs voeux pour l’année 2024

 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 05 Snetaa-FO du 31 décembre 2023
La génération Z et le rapport au travail
Enseignement pro : pour une approche systémique
Rémunération : nouvelles grilles au 01/01/2024
Bac Pro & trajectoires professionnelles
Réforme bac Pro : modification des grilles horaires
Enseignants démunis face à l’offensive islamiste
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 04 Snetaa-FO du 24 décembre 2023
Formation continue hors temps scolaire c’est NON
Mathématiques : OUI à la méthode Singapour si…
Concours externe CAPLP : moins 15 % de postes
Fonction publique – parcours de carrière de l’agent
Maitres auxiliaires : GT affectation RS 2024
Indemnités – versées aux enseignants spécialisés
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 03 Snetaa-FO du 17 décembre 2023
Grève du 12/12 – le décryptage de Pascal Vivier
Uniforme à l’école – contenu de l’expérimentation
Pisa – ce qu’il nous dit de l’état de notre institution
Exposition aux écrans : les enfants 1ères victimes
Voie pro – les LP étaient en grève aujourd’hui
AP 608 – Édition Spéciale : réforme de la voie pro
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 02 Snetaa-FO du 10 décembre 2023
Olvid – la messagerie « la plus sécurisée au monde »
Plan Attal : le choc,… « l’électrochoc des savoirs »
Classement PISA 2022 – la France dégringole
Handicap : faible adaptation de l’école en France
Laïcité : il faut vite la remettre au centre du village
Smicards : ils n’ont jamais été aussi nombreux
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 01 Snetaa-FO du 03 décembre 2023
Mobilité – Détachement dans un autre corps
Vacances scolaires – Vers la fin des trois zones ?
Vie des idées: peut-on combattre «l’héritocratie» ?

Résultat d’images pour Icone le doigtMensuel du Snetaa-FO Novembre 2023
GIPA : l’indemnité de garantie de pouvoir d’achat
L’enseignement pro : a évolué depuis la loi Guizot
Intersyndicale voie pro : appel à la grève le 12/12
 Classe exceptionnelle : fin de l’échelon spécial
Mouvement INTER 2024 : week-end mutations
Désinformation : il faut muscler notre cerveau !
Réunion du 22/11 : bilan de l’audience avec le VR
Écoles Normales : va-t-on assister à leur retour ?
Handicap & école & établissement médico social
Élèves de quatrième : leur niveau pose problème !
Traits culturels : pourquoi les prendre en compte ?
Sécurité incendie : plusieurs EPENC non conformes
SNETAA FO: communiqué intersyndicale voie pro
Promotion des MA : bilan de campagne 2022-2023
Communiqué FO : l’ITR renait-elle de ses cendres ?
ITR gelée : une demi-victoire du député P. Dunoyer
Pacte enseignant : note de service du Vice-recteur
Pacte PLP : questions adressées dans les EPENC
L’ascenseur social est vraiment en panne en France
Voie pro en NC : ce qui doit changer en février 2024
Communiqué : Carole Grandjean enrobe sa réforme
Mouvement INTRA 2024 : résultats des opérations
Les classes laborieuses seraient-elles profiteuses ?23
École inclusive : une mise en oeuvre souvent difficile
Vacances scolaires 2024 en Nouvelle-Calédonie
AP607 : AP magazine spécial mutations inter 2024 
Élève radicalisé : réponse sécuritaire ou éducative ?
Formation continue organisée hors temps scolaire
Réforme de la voie pro à venir : une réforme hors-sol


Résultat d’images pour Icone le doigtMensuel du Snetaa-FO Octobre 2023
Je n’avais de tort que celui d’avoir fait mon devoir
Les PFMP sont un véritable temps de formation
Pacte calédonien : rencontre avec le Vice-recteur
Voie pro : une réforme menée à « coups de burin »
Rassemblés à Nouméa en mémoire de D. Bernard
Une minute de silence en hommage à D. Bernard
Bac pro : « … construire une terminale sur mesure »
École : il faut s’inspirer de ce qui marche ailleurs !
École : peut-on encore ignorer certaines réalités ?
Communiqué : NON au bac pro en 2,5 ans !
Les MA calédoniens méconnaissent leurs droits
La retraite progressive comment ça marche ?
Agirc-Arrco : FO a signé le protocole d’accord
Attal : relever le niveau en supprimant des postes
GT harcèlement : la FNEC-FO a claqué la porte
 Islamisme : un professeur égorgé vendredi à Arras
AP606 : quand apprentissage rime avec gaspillage
Usure professionnelle : les ouvriers racontent
Communiqué : Carole Grandjean persiste et signe
JP Obin : « quand les profs ont peur, ils se taisent »
Polynésie : fin des avantages des agents détachés
Calédonie : championne de la vie chère outre-mer
 Pyramide des âges des personnels enseignants
Arrêt maladie : comment calculer ses droits ?
Communiqué : Carole Grandjean reçoit le SNETAA
Aujourd’hui, journée mondiale des enseignants
L’exemplarité : un « devoir » aux contours assez flous
Vos droits : consulter son dossier administratif
Vie pratique : concours pour devenir enseignant
Scolarités : le poids des héritages socio-culturels

SEPTEMBRE 2023
Résultat d’images pour Icone le doigtMensuel du Snetaa-FO Septembre 2023
Début de carrière : écarts de revenu entre FPE et FPT
Éducation nationale et éducation « positive »
Vie des idées : la laïcité est un espace-temps
Gabriel Attal promeut « Le choc des savoirs »
Formation des enseignants : comment la rénover ?
Éducation prioritaire : le VR/DGE propose 3 trois CLA
 Vie des idées : « mens »& « anima »sana in corpore sano
Éducation : il manque des enseignants partout
 L’OCDE a publié son rapport annuel sur l’éducation
Interruption de MAD : cette décision n’est pas neutre
SNETAA: le LP n’est pas responsable du décrochage
MAD 2024  : disciplines mises au mouvement EXTRA
Propagande de rentrée : que faire des flyers du MEN ?
Laïcité : que vient de nous rappeler le Conseil d’État ?
BOEN : décryptage des éléments de langage du MEN
 La cour des C. étrille les rémunérations en Outre-Mer
Vos droits : spécial agression d’un(e) enseignant(e)
 Mesures de carte scolaire : quels sont sont vos droits ?
 Dérives sectaires  : la prévention en milieu scolaire
Nouveautés : accès à la classe exceptionnelle
Éducation : le domaine réservé du Président Macron
MAD-NC et mut INTRA 2024 : quel est votre barème ?
Comment le président et le MEN ont gâché la rentrée
Pourquoi septembre sonne le glas des vacances ?
Droits : les critères relatifs au transfert du CIMM
Rémunération : grilles réactualisées au 1er septembre
Lycée professionnel : Macron en visite à Orange
AP – Édition Spéciale: guide de rentrée 2023-2024
Annonces de rentrée : quoi de neuf au 1er septembre ?

Vous pouvez nous joindre parmail, téléphone, WhatsApp, Facebook.

Logo Snetaa Nouméa

 

snetaa.org

Exposition aux écrans

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on consulte le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans une complète opacité. Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur assure la sécurité et protéger la santé des personnels

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

Paritarisme

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

École en France

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

École en France

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

École en France

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

École en France

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

École en France

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

École en France

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

École en France

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

École en France

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.
Programme de français

École en France

Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on consulte le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans une complète opacité. Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur assure la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.