Que cherche AOC ? Déclarer la guerre scolaire ?

PREMIÈRE GAFFE D’AMÉLIE OUDÉA-CASTÉRA

Amélie Oudea-Castera, nouvelle ministre de l'éducation, des sports et des Jeux olympiques, à Paris, le 12 janvier 2024

LA PREMIÈRE IMPRESSION EST TOUJOURS LA BONNE,
SURTOUT QUAND ELLE EST MAUVAISE !


C’EST SA PREMIÈRE BÉVUE !
À peine nommée à ce poste, jeudi 11 janvier, la ministre de l’Education nationale Amélie Oudéa-Castéra (AOC) a été vertement critiquée dès le lendemain. Elle a en effet essayé de justifier sa décision de transférer ses enfants du public au privé : « (…) vu des paquets d’heures qui n’étaient pas sérieusement remplacées ». Première bourde d’AOC. Depuis, elle a regretté avoir pu « blesser » des enseignants.
Difficile d’imaginer prise de fonction plus maladroite ! Sa première déclaration en tant que ministre de l’Education est choquante, tel un condensé saisissant des raisons pour lesquelles les Français perçoivent la politique comme répugnante. À travers sa communication, les fils grossièrement tissés se font évidents. Avec des expressions telles que « je vais vous dire » et « je ne vais pas esquiver votre question », elle expose sans détour son approche autoritaire. Elle invite son interlocuteur à pénétrer dans le champ du personnel, comme s’il s’agissait d’une invitation séduisante et non d’une intrusion inappropriée.
Cette manière de communiquer, si maladroite et peu subtile, témoigne d’une vision tronquée de la politique. Au lieu de mettre l’accent sur l’écoute et l’échange, elle privilégie le monologue et l’imposition de son point de vue.
Ce mépris flagrant pour la discussion démocratique démontre à quel point les politiciens peuvent parfois se détourner de leur véritable mission : servir les intérêts de la société dans son ensemble.

 AOC PROMEUT LA RÉVOLTE DES ÉLITES

Les propos tenus par la nouvelle MEN souligne la révolte des élites représentée par elle-même mais également, Gabriel Attal, Pap Ndiaye et Jean-Michel Blanquer. Ils mettent en évidence le paradoxe de ces ministres qui proclament « On a fait un choix », mais qui incarnent en réalité le principe « faites ce que je dis, pas ce que je fais ».
Chacun de ces ministres, à travers sa propre histoire personnelle ou les choix scolaires pour leurs enfants, fait partie d’une petite caste qui a le pouvoir de se soustraire à la condition commune de la majorité des Français. En somme, la prise de parole d’AOC met en lumière la disparité entre les élites politiques et le reste de la population française. ll est tout simplement inconcevable que certains, porteurs d’un mépris éhonté, osent ensuite prodiguer des leçons à autrui.
« L’école publique, c’est de la m… » ! Dans un tel mépris, nous pouvons entendre le message dissimulé derrière chaque mot. Il transpire, suinte et dégouline : « l’école publique, c’est de la m… ». Cette confiance tant recherchée ne peut être garantie dans les établissements publics.
Plutôt que de chercher à améliorer cette situation, la solution préconisée est de fuir. Mais quelle tristesse de constater un tel rejet systématique de l’école publique, cette institution qui a pour mission d’assurer l’éducation de tous les enfants, indépendamment de leur origine sociale ou de leur situation financière. Ne sommes-nous pas conscients de l’importance de promouvoir l’égalité des chances et de favoriser la cohésion sociale à travers l’éducation commune ?

QUE CHERCHE AOC ? DÉCLARER LA GUERRE SCOLAIRE ?

De tels propos décèlent d’une vision étriquée et égoïste, où l’intérêt personnel prime sur l’intérêt collectif. La fuite vers des établissements privés en stigmatisant l’enseignement public. Les personnels de l’enseignement publics « ne seraient pas à notre niveau, pas dignes de nous. »
La claque donnée par leur propre ministre est violente. Est-il besoin de rappeler à la ministre de l’Education nationale que la République veut l’excellence pour tous et partout ? Elle refuse l’éducation à deux vitesses proposées par le modèle anglo-saxon : une éducation de classe, de caste, destinée à entretenir une oligarchie qui transcende allègrement, en France comme outre-manche, les clivages droite-gauche. In fine, les élites parisiennes ne font pas confiance à l’école publique. La vraie question est de savoir pourquoi.
AOC mérite le prix de la gaffe du mois : « Nous nous assurons que nos enfants sont bien formés, avec de l’exigence, qu’ils sont heureux, épanouis, qu’ils ont des amis, qu’ils se sentent en sécurité. » Comment comprendre une telle affirmation, sinon qu’a contrario dans le public les enfants seraient mal formés, du fait du manque d’exigence, qu’ils ne sont pas heureux, car sans amis, et qu’ils se sentent en insécurité…

Madame la Ministre, vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression.


💡Télécharger l’édito

Le SNETAA-FO tient à rappeler que l’École publique est la seule école de tous et pour tous. La prise de parole de la nouvelle ministre contre le service public d’éducation et ses personnels est tout simplement lunaire, dénigrante, provocatrice. Les lamentables propos tenus sont indignes de la fonction. In fine, se pose la question de la légitimité des élites qui pratiquent l’entre soi et nous gouvernent à coups de 49.3. La ministre de l’Éducation réveille le procès en déconnexion du pouvoir exécutif.
Pour la FNEC-FP FO, et ses syndicats, si les remplacements ne sont pas systématiquement assurés, à Littré comme ailleurs, c’est parce qu’il y a eu des milliers de postes supprimés. Oui, l’École publique est aujourd’hui menacée, par les suppressions de postes, par l’avalanche de mesures inacceptables qu’elle subit depuis des années, par le sort réservé aux élèves en situation de handicap ou en grande difficulté, autant de mesures qui rendent insupportables les conditions de travail des personnels !
«Il faut réduire de manière drastique le niveau et la qualité de l’éducation» écrivit Günther Anders en 1956 dans « L’obsolescence de l’homme » (édito du 27 janvier 2023)

© Force Ouvrière — Janvier 2024

Bonne lecture : Vous aimez notre édito, n’hésitez pas à le partager autour de vous.
Pensée du jour :
« La première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise »
Adhésion 2024 : Téléchargez un bulletin ou un RIB
Nous joindre : mail du Snetaa, tél. : 79.91.42 ou WhatsApp

Avant-gout des prochains éditos :
Mensuel du Snetaa-FO – Janvier 2024
Vague de chaleur à Nouméa : appel à la vigilance !
Fortes chaleurs : consignes données aux écoles
Hebdo n°8 – Snetaa-FO Nouméa (21 janvier 2024)
Vie des idées : pauvreté & troubles psychiatriques
Retrouver nos précédents éditos

Que cherche AOC ? Déclarer la guerre scolaire ?
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 07 Snetaa-FO du 14 janvier 2024
AOC – nouvelle ministre de l’Éducation nationale
Pôle d’Appui à la Scolarité & Conseil Constitutionnel
Formation des enseignants : quid de la réforme ?
IA générative : impact sur l’emploi des salariés 
CIMM – modalités de reconnaissance (BO N°1)
Jacques Delors : infatigable pionnier de l’Europe
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 06 Snetaa-FO du 7 janvier 2024
France Travail : Pôle emploi lui laisse la place …
Bilan de la dernière réforme de la voie pro (2019)
Redoublements : « une fable de noël » (Daniel Bloch)
Urgence nationale du MEN : faire aimer les maths
PISA : les 5 principaux enseignements de l’étude
SNETAA FO : meilleurs voeux pour l’année 2024

 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 05 Snetaa-FO du 31 décembre 2023
La génération Z et le rapport au travail
Enseignement pro : pour une approche systémique
Rémunération : nouvelles grilles au 01/01/2024
Bac Pro & trajectoires professionnelles
Réforme bac Pro : modification des grilles horaires
Enseignants démunis face à l’offensive islamiste
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 04 Snetaa-FO du 24 décembre 2023
Formation continue hors temps scolaire c’est NON 
Mathématiques : OUI à la méthode Singapour si…
Concours externe CAPLP : moins 15 % de postes
Fonction publique – parcours de carrière de l’agent
Maitres auxiliaires : GT affectation RS 2024
Indemnités – versées aux enseignants spécialisés
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 03 Snetaa-FO du 17 décembre 2023
Grève du 12/12 – le décryptage de Pascal Vivier
Uniforme à l’école – contenu de l’expérimentation
Pisa – ce qu’il nous dit de l’état de notre institution
Exposition aux écrans : les enfants 1ères victimes
Voie pro – les LP étaient en grève aujourd’hui
AP 608 – Édition Spéciale : réforme de la voie pro
 Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 02 Snetaa-FO du 10 décembre 2023
Olvid – la messagerie « la plus sécurisée au monde »
Plan Attal : le choc,… « l’électrochoc des savoirs »
Classement PISA 2022 – la France dégringole
 Handicap : faible adaptation de l’école en France 
 Laïcité : il faut vite la remettre au centre du village
Smicards : ils n’ont jamais été aussi nombreux
Résultat d’images pour Icone le doigtHebdo 01 Snetaa-FO du 03 décembre 2023
Mobilité – Détachement dans un autre corps
Vacances scolaires – Vers la fin des trois zones ?
Vie des idées : peut-on combattre «l’héritocratie» ?

 Résultat d’images pour Icone le doigtMensuel du Snetaa-FO Novembre 2023
GIPA : l’indemnité de garantie de pouvoir d’achat
L’enseignement pro : a évolué depuis la loi Guizot
Intersyndicale voie pro : appel à la grève le 12/12
 Classe exceptionnelle : fin de l’échelon spécial
Mouvement INTER 2024 : week-end mutations
Désinformation : il faut muscler notre cerveau !
Réunion du 22/11 : bilan de l’audience avec le VR
Écoles Normales : va-t-on assister à leur retour ?
Handicap & école & établissement médico social
Élèves de quatrième : leur niveau pose problème !
 Traits culturels : pourquoi les prendre en compte ?
 Sécurité incendie : plusieurs EPENC non conformes 
SNETAA FO : communiqué intersyndicale voie pro
Promotion des MA : bilan de campagne 2022-2023
 Communiqué FO : l’ITR renait-elle de ses cendres ?
ITR gelée : une demi-victoire du député P. Dunoyer
Pacte enseignant : note de service du Vice-recteur
Pacte PLP : questions adressées dans les EPENC
 L’ascenseur social est vraiment en panne en France
Voie pro en NC : ce qui doit changer en février 2024
Communiqué : Carole Grandjean enrobe sa réforme
 Mouvement INTRA 2024 : résultats des opérations
Les classes laborieuses seraient-elles profiteuses ?23
 École inclusive : une mise en oeuvre souvent difficile
Vacances scolaires 2024 en Nouvelle-Calédonie
 AP607 : AP magazine spécial mutations inter 2024 
 Élève radicalisé : réponse sécuritaire ou éducative ?
Formation continue organisée hors temps scolaire
 Réforme de la voie pro à venir : une réforme hors-sol


 Résultat d’images pour Icone le doigtMensuel du Snetaa-FO Octobre 2023
Je n’avais de tort que celui d’avoir fait mon devoir
Les PFMP sont un véritable temps de formation
Pacte calédonien : rencontre avec le Vice-recteur
Voie pro : une réforme menée à « coups de burin »
Rassemblés à Nouméa en mémoire de D. Bernard
Une minute de silence en hommage à D. Bernard
Bac pro : « … construire une terminale sur mesure »
École : il faut s’inspirer de ce qui marche ailleurs !
École : peut-on encore ignorer certaines réalités ?
Communiqué : NON au bac pro en 2,5 ans !
Les MA calédoniens méconnaissent leurs droits
La retraite progressive comment ça marche ? 
Agirc-Arrco : FO a signé le protocole d’accord
Attal : relever le niveau en supprimant des postes
GT harcèlement : la FNEC-FO a claqué la porte
 Islamisme : un professeur égorgé vendredi à Arras
AP606 : quand apprentissage rime avec gaspillage
Usure professionnelle : les ouvriers racontent
Communiqué : Carole Grandjean persiste et signe
JP Obin : « quand les profs ont peur, ils se taisent »
Polynésie : fin des avantages des agents détachés
Calédonie : championne de la vie chère outre-mer
 Pyramide des âges des personnels enseignants
 Arrêt maladie : comment calculer ses droits ?
Communiqué : Carole Grandjean reçoit le SNETAA
Aujourd’hui, journée mondiale des enseignants
L’exemplarité : un « devoir » aux contours assez flous
Vos droits : consulter son dossier administratif
Vie pratique : concours pour devenir enseignant
Scolarités : le poids des héritages socio-culturels 

SEPTEMBRE 2023
Résultat d’images pour Icone le doigtMensuel du Snetaa-FO Septembre 2023
Début de carrière : écarts de revenu entre FPE et FPT
Éducation nationale et éducation « positive »
Vie des idées : la laïcité est un espace-temps
Gabriel Attal promeut « Le choc des savoirs »
Formation des enseignants : comment la rénover ? 
Éducation prioritaire : le VR/DGE propose 3 trois CLA 
 Vie des idées : « mens » & « anima » sana in corpore sano
Éducation : il manque des enseignants partout
 L’OCDE a publié son rapport annuel sur l’éducation
Interruption de MAD : cette décision n’est pas neutre
SNETAA : le LP n’est pas responsable du décrochage
MAD 2024  : disciplines mises au mouvement EXTRA
Propagande de rentrée : que faire des flyers du MEN ?
Laïcité : que vient de nous rappeler le Conseil d’État ?
BOEN : décryptage des éléments de langage du MEN
 La cour des C. étrille les rémunérations en Outre-Mer 
Vos droits : spécial agression d’un(e) enseignant(e)
 Mesures de carte scolaire : quels sont sont vos droits ?
 Dérives sectaires  : la prévention en milieu scolaire
Nouveautés : accès à la classe exceptionnelle
Éducation : le domaine réservé du Président Macron
MAD-NC et mut INTRA 2024 : quel est votre barème ?
Comment le président et le MEN ont gâché la rentrée
Pourquoi septembre sonne le glas des vacances ?
Droits : les critères relatifs au transfert du CIMM
Rémunération : grilles réactualisées au 1er septembre
Lycée professionnel : Macron en visite à Orange
AP – Édition Spéciale : guide de rentrée 2023-2024
 Annonces de rentrée : quoi de neuf au 1er septembre ?

Vous pouvez nous joindre par mail, téléphone, WhatsApp, Facebook.

Logo Snetaa Nouméa

 

snetaa.org

Exposition aux écrans

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

parcours de carrière des agents

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

enseignants spécialisés

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

enseignants spécialisés

Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on consulte le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans une complète opacité. Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur assure la sécurité et protéger la santé des personnels

enseignants spécialisés

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

enseignants spécialisés

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

enseignants spécialisés

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

enseignants spécialisés

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, je consulte le compte-rendu. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Enfin, sur les opérations de mutation je constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans l’opacité. Enfin, je consulte le compte-rendu.

guerre scolaire

Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on consulte le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures se fait dans une complète opacité. Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur assure la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.