Bilan semaine 14 (ouvrir, fermer)

Ouvrir ou fermer ? Au cours le semaine écoulée les écoles ont fermées en France à compter du mardi 6 avril. Le lendemain la Nouvelle-Calédonie décidait la réouverture des écoles en déconfinement total à compter du 12 avril.

JMB : l’Attila des écoles

Toute la Gaule est suspendue aux décisions de JMB … Toute ? Non ! Un village d’irréductibles calédoniens résiste encore et toujours à l’impérator. La Nouvelle-Calédonie détientrait-elle une potion magique ? Non, elle a simplement su anticiper. Elle a su gérer les mouvements de population et confiner tous les entrants. Résultat : elle est covid-free.

Réunion relative à la rentrée d’avril.

Sortie du confinement : dès la rentrée préparons-nous à travailler autrement. Les conséquences économiques, sociales et politiques du Covid-19 sont encore devant nous et pour longtemps. Les conditions de sortie de crise vont varier beaucoup en fonction des territoires. Au niveau de la Calédonie, pour l’instant la stratégie de confinement strict de l’archipel porte ses fruits.

AP MAG n° 588 (espoir)

Il faut retrouver des perspectives, de l’espoir et du concret visible dans notre vie de tous les jours. Le SNETAA l’a dit, SEUL, dès début janvier : cela passe par la vaccination prioritaire des enseignants qui le souhaitent. Vaccination, repos et remerciements, ce serait un beau programme. Clair, simple, visible et lisible. Puisque ce n’est pas le programme appliqué en France, faisons-en notre revendication syndicale programmatique. Au SNETAA, c’est le nôtre !

Personnel vacciné = exigence minimale.

Personnels vaccinés : devant l’ampleur de la crise sanitaire, il faut une mobilisation de tous à la hauteur du problème afin de protéger tous ceux et celles qui sont aujourd’hui en première ligne, comme les personnels de santé, de services et commerces de première nécessité ou ceux assurant et contribuant au service public, notamment d’éducation.

Point Covid : confinement allégé.

Le confinement est prolongé de façon allégée pour une période d’une semaine (du 29 mars au dimanche 4 avril). Il convient de respecter pendant encore une semaine les gestes barrières (distanciation physique, port du masque).

Vaccins : qui est prioritaire, dans quel ordre ?

La Nouvelle-Calédonie considère qu’il y a 103.000 personnes « prioritaires », soit 38,3 % de la population. Si toutes ces personnes voulaient être vaccinées il faudrait environ trois mois pour satisfaire toutes les demandes au rythme actuel des vaccinations.

Point vaccination au 20 mars.

Le jeudi 18 mars le seuil des 20.000 injections (dont 30 % seulement au titre de la seconde injection) et le seuil des 100 cas infectés ont été atteint. Vendredi 19 mars la DASS recensait 22.670 injections et 115 cas d’infection au Covid-19. Les injections de vaccins représentent 8% de la population calédonienne et les cas d’infection ne représentent que 0,04% de la population (soit 75 fois moins que dans le monde)

Vaccination – Centre du Receiving

Un centre de vaccination CAFAT au Receiving a été ouvert le 15 février, date du déménagement du CMS à Rivière-Salée. Depuis, il a vocation d’être le centre de vaccination de proximité pour Nouméa. L’objectif assigné est de passer de 100 (actuellement) à 400 vaccins/jour.