Réunion relative à la rentrée d’avril.

Réunion de rentrée « post-covid »

à l’auditorium de la Province Sud

Sortie du confinement : dès la rentrée préparons-nous à travailler autrement

Les conséquences économiques, sociales et politiques du Covid-19 sont devant nous et pour longtemps. Les conditions de sortie de crise vont varier beaucoup en fonction des pays ou des territoires. Au niveau de la Nouvelle-Calédonie, pour l’instant la stratégie de confinement strict de l’archipel porte ses fruits. Le territoire est le seul territoire français à demeurer « covid-free ».

Pour autant, conscient que le confinement ne peut être que temporaire et que la pandémie pourrait prendre une forme saisonnière, le gouvernement calédonien a prévu de vacciner les deux tiers de la population entre mars et septembre 2021. Une fois le confinement de l’archipel levé et la population immunisée, il faudra bien être préparés à travailler autrement pour faire face à la prochaine épidémie.


Actualités locales.

Réunion de rentrée post-Covid

La dernière semaine de vacances pascales sonne le glas du second confinement. Les cours reprennent en présentiel dès lundi 12 avril. Les modalités de reprise des cours viennent d’être précisées par Mme Isabelle CHAMPMOREAU, membre du gouvernement, et M. Erick ROSER, VR-DGE.

Les quatre fédérations représentatives de l’enseignement secondaire (FSU–CGC–FO–UNSA) ont été conviées ce jour à un point presse organisé à l’initiative du Gouvernement et du Vice-rectorat. Nous avons été nombreux à demander quelles mesures étaient prévues en cas de circulation du virus dans la population.

rentrée

Le SNETAA-FO a pris acte que des directives simples et claires allaient être vite transmises aux EPENC avec trois niveaux d’alerte (à l’instar des alertes cycloniques). Des directives qui ont été établies par la DASS NC (Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de la Nouvelle-Calédonie), seule autorité compétente présente sur le territoire.

À cette occasion nous avons demandé leur large diffusion (avant et pendant la reprise des cours). Les directeurs des EPENC devront en tenir compte pour vite rédiger le volet sanitaire de leur PPMS, que le VR a qualifié de « plan particulier de mesures sanitaires ». Ce PPMS devra être établi avec la participation des personnels et des élèves.

D’une façon générale, tous les dispositifs sanitaires feront l’objet de contrôles. En effet, ce sont les contrôles a priori et a posteriori qui « instituent la règle ». Le SNETAA-FO demande la mise en place de ces contrôles depuis le 1er confinement. Il a été enfin entendu : en amont c’est la directive de la DASS NC qui fixe le cadre réglementaire. Et, en aval, c’est le CA qui adopte le PPMS, qui sera ensuite soumis au contrôle de l’autorité académique.

rentrée

Vaccination des personnels de l’éducation

Le gouvernement a pris la décision il y a dix jours d’élargir la campagne de vaccination au profit des personnels volontaires. Mais seulement 40 % des personnes ont répondu au questionnaire du VR. Seulement la moitié des réponses sont positives. Ce qui signifie de 20 % des agents sont défavorables à ce vaccin, 20% y sont favorables. De fait, 60 % des agents se sont abstenus de répondre. C’est énorme !

Pour le SNETAA-FO la principale raison de cette très forte abstention est le souhait des agents d’être vaccinés avec le vaccin Jansen (de Johnson & Johnson) : c’est en une seule prise et ce n’est pas de la thérapie génique ! Le SNETAA-FO a demandé si, dans les prochains mois, ce vaccin allait être mis à disposition du gouvernement calédonien, et si, également, les personnels auront le choix de leur vaccin ?

En l’absence de représentants de la DASS NC personne n’a été en mesure de répondre à ces deux questions…


Actualités nationales.

3ème vague épidémique en France : confinement strict de toutes les régions de métropole. 

Le président Macron a indiqué le 31 mars que les établissements seraient fermées à compter du 6 avril, mis à part pour les publics prioritaires. Il a également indiqué que le télétravail devait être la règle pour éviter la propagation du virus. Il n’y a donc aucune raison que les enseignants se rendent sur leur lieu de travail à partir du 6 avril, mis à part pour exercer des missions très spécifiques ou pour utiliser les équipements de leur établissement. 

Le jeudi 1er avril, le MEN a acté la décision du chef de l’Etat. Il a informé tous les personnels de la mise en place de la continuité pédagogique. Le MEN vient d’ailleurs de réactualiser le vade-mecum Cliquez ICI. Puis, après la rentrée des vacances, dans chaque établissement sera appliqué un protocole sanitaire renforcé. Cliquez ICI

De facto, les leçons du premier confinement n’ont pas été tirées par le MEN. C’est bien regrettable !


L’école à la maison a très mal commencé.

“Un an après, ça recommence !”

Comme l’an dernier, l’école à la maison a débuté le mardi 6 avril avec de nombreux “bugs” signalés par des professeurs, parents et élèves, en raison de serveurs numériques inaccessibles ou défaillants.

Les ENT (environnements numériques de travail) des collèges et lycées n’ont visiblement pas été les seuls concernés puisque des ralentissements ont également été constatés sur le CNED.

Le MEN a reconnu des « difficultés techniques » passagères…

 

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

rentrée

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

rentrée

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le VR déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

rentrée

Il ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Ce qui représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier.

On peut enfin dire que la Calédonie est Covid free. Le conseil scientifique s’est réuni jeudi 25 mars pour donner un avis. Le Gouvernement a pris le vendredi 26 mars la décision de ne pas prolonger le confinement. Il a également annoncée les modalités de sortie du confinement.

rentrée

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Ce qui représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier.

On peut enfin dire que la Calédonie est Covid free. Le conseil scientifique s’est réuni jeudi 25 mars pour donner un avis. Par ailleurs, le Gouvernement a pris le vendredi 26 mars la décision de ne pas prolonger le confinement. Enfin, il a également annoncée les modalités de sortie du confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.