Je pense donc je fuis ?

Je pense … donc je fuis ?

Toutes les images

Ou comment gérer ses pensées ?


SQOOL TV – Le grand JT de l’éducation

« Je pense donc je suis… » Vous connaissez peut être cette citation où Descartes affirme qu’il est un être puisque pensant. La fameux cogito ergo sum exprime le fait que notre être soit défini, assuré d’exister par la pensée : « Je pense, donc j’existe.”
Résultat d’images pour youtube
Mais connaissez vous celles-ci : «Je pense donc je fuis ?» ou «Je suis ce que je pense ?» Non ? Pourtant nous les appliquons plus souvent qu’on ne l’imagine.
Explication : Ne vous est-il pas arrivé de regarder un film, d’entrer dans l’histoire et réagir comme si vous étiez ce personnage ? Vivre, ressentir, penser ce qu’il ou elle pense et ressent sur l’écran de cinéma voire même vous exprimer avec colère «mais non, elle ne peut pas lui faire cela», «mais vas y, dis lui oui !» Ou encore conduire sur l’autoroute en réfléchissant quelle sortie vous devrez prendre, «Nord ? oui mais si je prends par le sud cela va m’éviter de traverser la ville, en plus à cette heure s’est chargé… le problème c’est que la sortie nord est en travaux…» et vous ratez l’embranchement de l’autoroute et vous retrouvez dans le sens opposé.
Ces exemples illustrent ce que l’on appelle la fusion cognitive, cet état où nos pensées nous guident et prennent littéralement tout l’espace de notre concentration. Comme vous venez de le voir, la fusion, si elle a parfois du bon, peut aussi parfois nous éloigner de ce qui est important pour nous. La fusion cognitive peut même être si handicapante qu’elle est la raison majeure de certains troubles psychologiques comme les TOC, l’anxiété généralisée ou encore la dépression. Dans ce cas nous sommes accrochés d’une manière tellement forte avec des pensées tellement toxiques que celles-ci prennent le contrôle de nos actes : nous confondons alors pensée et réalité. La fusion est donc lorsque les mots ne sont plus que des mots…

Mais pourquoi les pensées négatives ont-elles plus d’effets que les pensées positives ?

Parce que 400 millions d’années d’évolution. En effet, entre cet Australopithèque qui prend toujours le bon côté des choses et pense positivement et celui qui voit le mal partout et est sensible au négatif, lequel a survécu ? Lequel a su anticiper cette attaque de Lion ? Le second évidemment.
Mais aussi parce qu’elle s’auto entretiennent. En effet et simplement, «je suis nul», je tremble, je rate «donc… je suis nul»
Cela s’appelle également une prophétie auto réalisatrice, puisque je le dis, je le fais. C’est un peu comme si l’on programmait verbalement notre cerveau à réagir de cette manière.
Inutile de développer, vous avez certainement compris, comme le revers d’une médaille notre langage est notre plus bel outil, notre plus beau piège.

Qu’est ce que la défusion ?

Résultat d’images pour thérapie
La défusion consiste à redonner à nos pensées ce simple statut de pensées, non de réalité. En effet, notre tête nous fournit des milliers de pensées chaque jour et vous avez pu observer que vous ne les suivez pas toutes (mais bien certaines). C’est ainsi redonner cette possibilité de prendre de la distance avec ces pensées et ainsi choisir d’agir vers ce qui est important pour soi plutôt que de lutter contre ces pensées qui nous enferment.
Mais d’ailleurs avez vous déjà essayé de faire fuir ces pensées ? La défusion va permettre de créer un espace entre ces mots et nous même, cette partie de vous qui observe. La position d’observateur est une position centrale en ACT (Acceptation and Commitment Therapy… Qu’est ce que l’ACT ?) et en pleine conscience. Observer c’est ne plus être collé et ainsi pouvoir d’agir comme vous le souhaiteriez et non comme cette pensée vous l’imposerait. L’ACT étant une thérapie d’apprentissage, il faut apprendre cette flexibilité afin de permettre de décrocher. Vois connaissez la chanson, … “Résiste ! Prouve que tu existes !” Commencez par prendre votre pensée la plus noire, la plus accrocheuse. Celle qui, lorsque vous êtes accroché, vous emmène loin de ce qui compte. Pas d’idée ? Pas de problème, la plus classique est : «je suis nul(le)».

Bonne lecture : N’hésitez pas à faire connaître notre édito autour de vous.
Pensée du jour :
“Quand on comprend que les hommes s’entretuent pour établir leur dominance ou la conserver, on est tenté de conclure que la maladie la plus dangereuse pour l’espèce humaine, ce n’est ni le cancer, ni les maladies cardio-vasculaires, comme on tente de nous le faire croire, mais plutôt le sens des hiérarchies, de toutes les hiérarchies. » Henri Laborit, Eloge de la fuite (1976).
Vous souhaitez adhérer : Téléchargez le bulletin d’adhésion de l’année 2022.
Retrouver nos précédents éditos

Mars 2022

Congrès territorial du SNETAA-FO


Février 2022


Janvier 2022


Vous pouvez nous joindre par mail, téléphone (79.91.42), WhatsApp, ou Facebook.

 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

Je pense donc

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Je pense donc

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Je pense donc

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Je pense donc

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Je pense donc

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Je pense donc

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

Je pense donc

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.