Quel bilan tirer de la TVP ?

Quel bilan tirer de la réforme de la voie pro ?

Le point de vue du rectorat et du Snetaa-FO de Lille


« Les collègues enseignants n’en peuvent plus. »

publié le 25/02/2022
Famille de métiers, chef-d’œuvre, co-intervention : après trois ans de mise en œuvre, les points saillants de la transformation de la voie professionnelle (TVP) restent très critiqués par les syndicats de l’académie de Lille. « Les collègues n’en peuvent plus », dit aussi Fabrice Costes, secrétaire académique du Snetaa-FO, joint début janvier 2022 par AEF info.
Du côté du rectorat, le regard est beaucoup plus positif. La rectrice, Valérie Cabuil, estime que la réforme va permettre de « renforcer l’attractivité de la voie professionnelle » et de faire en sorte « qu’elle soit reconnue comme une voie d’excellence ».
Du côté des chefs d’établissement, le SNPDEN-Unsa académique pointe un manque de lisibilité dans l’affichage des filières mais souligne l’intérêt des nouvelles modalités pédagogiques. (…)

Le chef-d’œuvre est une fausse bonne idée.

La transformation de la voie professionnelle, qui touche cette année la classe de terminale, est mal acceptée par les enseignants de l’académie de Lille, selon leurs représentants syndicaux (…) « Outre la perte d’une année de spécialisation, la réforme n’est pas lisible pour les non-initiés : les familles n’y comprennent rien et ne savent pas quel diplôme est préparé », s’inquiète aussi Fabrice Costes, pour le Snetaa-FO. Et de citer cet exemple : « dans la famille des métiers du pilotage et de la maintenance d’installations automatisées, on parle de scierie, de chimie, de papier, d’eau, de systèmes connectés, ça fait un peu fourre-tout. » (…)
Enfin, pour que la réforme prenne tout son sens, il faut que les élèves aient facilement accès en première et en terminale aux formations présentées en seconde sans être obligés de s’exiler à l’autre bout de l’académie. « Or nos élèves ne sont pas mobiles : quand ils entrent dans une famille de métiers, il y a peu de chance qu’ils fassent leur première et leur terminale à 30 km de leur établissement, ce qui réduit de fait leurs choix d’orientation », rappelle Fabrice Costes. « Il faut mener un gros travail sur la carte des formations pour proposer des débouchés sur chaque territoire », reconnaît la rectrice. « Cela suppose aussi de réfléchir en termes de GRH sur la mobilisation de la ressource enseignante. » (…)
Autre nouveauté de la réforme, « le chef-d’œuvre ne donne pas grand-chose de bon », estime Fabrice Costes. « Les collègues n’ont pas du tout accroché. Et les élèves ont des difficultés à trouver des thèmes dans le tertiaire ou le secteur sanitaire et social », rapporte-t-il. (…)

Pendant ce temps,… les lycées pro continuent de perdre des postes.

En septembre 2022, les LP perdront 391 élèves et 8,5 heures postes. Malgré cette baisse, le taux d’encadrement s’établira à 2,28 (+0,11 par rapport à 2021). « L’amélioration du taux d’encadrement est continue depuis plusieurs années », se félicite la rectrice. « L’an dernier, la perte de postes a été compensée par des HSA mais les collègues n’en peuvent plus des HSA, accomplissant déjà tous au moins deux heures supplémentaires », observe de son côté Fabrice Costes. (…)

Le bilan dressé par le Snetaa-FO est sans appel :

La réalité du terrain est à mille lieues des discours officiels.

La réforme de la voie professionnelle ne permet pas de « renforcer l’attractivité de la voie professionnelle » ou de faire en sorte « qu’elle soit reconnue comme une voie d’excellence ». Les discours ministériels et leurs déclinaisons académiques sont totalement déconnectés de la réalité.
Des consignes strictes sont données par le corps d’inspection pour obtenir (coûte que coûte) de meilleurs taux de réussite aux examens. De fait, les statistiques affichées par le Ministère relèvent plus de la propagande que de la volonté d’apprécier la qualité des compétences acquises. La hiérarchie pousse de plus en plus les personnels à acquérir cette culture du chiffre nécessaire à leur réussite professionnelle. Le développement de l’autonomie et de l’esprit critique des lycéens est devenu une fiction. Si nous n’y prenons pas garde, à force « d’harmoniser les notes » nous pourrions avoir des taux de réussite supérieurs à 100 % (des candidats présents à tous les examens). De facto, c’est la course à l’échalotte entre établissements professionnels (publics/privés) souvent classés en fonction des taux de réussite aux examens. On fonce droit dans un mur, … mais en plus on accélère !
On peut se demander si les personnes qui dirigent la formation professionnelle initiale ne souffrent pas de troubles dissociatifs. Ces ruptures des processus de conscience ou de perception posent problème !

Bonne lecture : N’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.
Pensée du jour : « Les propositions mathématiques sont reçues comme vraies parce que personne n’a intérêt qu’elles soient fausses.«  Montesquieu.
Vous souhaitez adhérer : Vous pouvez télécharger le bulletin d’adhésion année 2022 et venir participer au Congrès du SNETAA-FO organisé le vendredi 18 mars à la SEGPA du collège de Magenta.

Retrouver nos précédents éditos : 


Mars 2022


Février 2022


Janvier 2022


Vous pouvez nous joindre par mail, téléphone (79.91.42), WhatsApp, ou Facebook.

 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

Quel bilan tirer

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Quel bilan tirer

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Quel bilan tirer

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Quel bilan tirer

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Quel bilan tirer

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Quel bilan tirer

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

Quel bilan tirer

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

3 thoughts on “Quel bilan tirer de la TVP ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.