Bilan de la semaine 23 (consultation)

L’ultime référendum en Calédonie

est fixé pour le 12 décembre 2021.


Avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie.

Consultation des citoyens calédoniens : lors des deux premières consultations sur l’accession du Territoire à la pleine souveraineté, l’Etat s’était contenté d’envisager de façon très formelle les scénarios découlant des résultats du vote. Cette fois, à l’approche de la dernière échéance, le gouvernement a élaboré un document sur les conséquences du oui et du non. Ce plan a servi de base de travail aux discussions avec les principaux dirigeants calédoniens qui se sont achevées à Paris le 3 juin.

Le premier édito

de la semaine commence par l’annonce d’un acquis du SNETAA. Prenant acte de cette situation sanitaire particulière de l’archipel, le MEN a décidé que les candidats admissibles pourront, s’ils le souhaitent, subir leurs épreuves orales d’admission par voie de visioconférence. Une même possibilité avait déjà été offerte à tous les candidats admissibles résidant en Guyane et à l’étranger.

Mardi, l’édito présente l’AP magazine (N° 589). Les thèmes qui préoccupent les enseignants y sont traités comme enseigner en temps de covid, ou la remise en question de la pluridisciplinarité du chef d’oeuvre.

Mercredi l’Etat a annoncé la date du référendum qui sera organisé sur l’avenir institutionnel de l’archipel. Cette consultation sera organisée le 12 décembre 2021. Elle permettra de clore la période des accords signés en 1998.

La revue de presse

Jeudi ce fut l’occasion de présenter la revue de presse hebdomadaire du SNETAA. Le MEN a enfin levé le voile pudique qui entourait ses conclusions du Grenelle de l’Education.

Enfin, comme chaque semaine nous répondons aux questions posées par les lecteurs. Comment répondre aux incivilités et aux violences vécus dans les établissements ? Comment travailler avec des équipements obsolètes ou défectueux et avec moins de moyens ?

  1. Épreuves orales du concours externe en visioconférence (31 mai)
  2. AP magazine du SNETAA-FO : enseigner en temps de covid (1er juin)
  3. Avenir institutionnel de la NC : la date du 12 décembre est validée (2 juin)
  4. La revue de presse : les conclusions du Grenelle de l’Education (3 juin)
  5. Bilan du conseil syndical territorial : des profs toujours harcelés (4 juin)
  6. Avenir institutionnel de la NC : le bilan des discussions par le MOM (5 juin)

  Les épreuves orales du concours externe de PLP

pourront être organisées en visioconférence.


1 – Mieux connaitre ses droits : celui de passer l’oral en visioconférence (31 mai)

Le SNETAA a proposé dès le 20 mai que les admissibles aux concours externes du CAPLP puissent passer leur oral en visioconférence. C’était une question d’équité vis à vis des autres candidats. En effet, nombreux étaient les collègues décidés à ne pas passer l’oral pour des raisons financières.

Le SNETAA a été entendu le 29 mai. Le MEN a étendu à la Calédonie les possibilités de visio-conférence aux oraux d’admission des « concours qui le permettent ». […]


2 – AP magazine du SNETAA-FO : enseigner en temps de covid (1er juin)

L’AP magazine (N° 589) aborde les principaux thèmes qui préoccupent les enseignants. Ils sont variés (document de 36 pages). Nous faisons le choix de mettre en relief trois d’entre eux. Tout d’abord, enseigner en temps de covid. Puis, la remise en question de la pluridisciplinarité du chef d’oeuvre. Enfin, les premiers constats sur la mise en œuvre de la réforme de la voir professionnelle. .  […]


3 – Avenir institutionnel de la NC : la date du 12 décembre est validée (2 juin)

Avenir institutionnel : réunis à Paris, indépendantistes et loyalistes sont parvenus à s’entendre, mardi, sur la tenue de la troisième consultation et une période de transition de deux ans, quel qu’en soit le résultat. Cette consultation sera organisée le 12 décembre 2021. Elle va permettre de clore la période des accords signés en 1998. […]


4 – La revue de presse : les conclusions du Grenelle de l’Education (3 juin)

Mercredi 26 mai, le ministre de l’EN a dévoilé les conclusions du Grenelle de l’éducation, qui prévoient des hausses, limitées, de la rémunération des enseignants. Les syndicats et les personnels de l’éducation nationale attendaient ce moment avec impatience.

Installé dans les locaux du CESE, le ministre Jean-Michel Blanquer a dévoilé les conclusions du Grenelle de l’éducation lors d’une conférence de presse. Il a notamment annoncé l’octroi de 700 millions d’euros en 2022 pour revaloriser les salaires des professeurs. […] Cette mesure a des limites. […]


5 – Bilan du conseil syndical territorial : des profs toujours harcelés (4 juin)

Article en cours de modification. […]


6 – Avenir institutionnel de la NC : le bilan des discussions par le MOM (5 juin)

Du 26 mai au 1er juin 2021, les principales formations politiques ont participé à une session d’échanges et de travail sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie. Cette initiative avait un seul objectif : la clarté. […]


Bonne lecture, merci de votre fidélité, et n’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

Consultation

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière. D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire.

Consultation

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière.Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière.

Consultation

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.

Consultation

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.