Bilan de la semaine 17 (la reprise)

Une reprise des cours « coûte que coûte »,

mais pas au détriment de notre santé !


Reprise des cours : à partir de la semaine du 26 avril 2021, les personnels de l’Éducation nationale et des collectivités locales qui exercent dans les écoles et établissement recevront deux auto-tests par semaine. Les personnels devront pouvoir être testés deux fois par semaine par les autotests dès le 03 mai. Ces tests seront gratuits. A tous les niveaux d’enseignement la réalisation de ces tests suppose une organisation qui n’a rien d’évident et que le gouvernement ne semblait pas encore en capacité de cadrer. Pour le SNETAA-FO, il est hors de question que la passation des tests se fasse dans un cadre qui risquerait de favoriser les contaminations.

  1. Conditions de reprise des cours dans l’enseignement professionnel (26 avril)
  2. Comprendre les positions statutaires des personnels de l’éducation (27 avril)
  3. La rigueur au  programme du gouvernement dès l’année prochaine (28 avril)
  4. La prolifération des « faits alternatifs » : rumeurs et réseaux sociaux (29 avril)
  5. MAD de la Nouvelle-Calédonie en 2022 : dépôt des candidatures (30 avril) 
  6. Mieux connaitre ses droits : aménagement du poste de travail (1er mai)


La santé n’a pas de prix, 

mais elle à un coût !

1 – Conditions de reprise des cours dans l’enseignement professionnel (26 avril)

Le 22 avril 2021, entre le conseil de défense et la conférence de presse du gouvernement, avant la réunion des recteurs et rectrices, le ministère de l’Education nationale réunissait les syndicats représentatifs dont le SNETAA-FO sur l’organisation de la reprise de l’enseignement. […]

Le SNETAA exige que tous les personnels de l’Éducation nationale puissent se faire vacciner dès maintenant au même titre que les personnels soignants. C’est ainsi que nous pourrons assurer la sécurité des fonctionnaires qui sont chaque jour face à des centaines de jeunes et permettre de facto d’assurer l’École, tout en se donnant les moyens de casser les chaînes de contamination. […]


2 – Comprendre les positions statutaires des personnels de l’éducation (27 avril)

Ça commence à sentir le soufre au Territoire, plus précisément à la Direction Générale des Enseignements, où l’on applique hors contexte le précepte selon lequel « le droit n’est pas fait pour être appliqué, mais pour orienter les comportements. » Heureusement les juridictions administratives ne partagent une telle casuistique : un fonctionnaire de l’État, qui ne remplit pas les conditions pour obtenir les CIMM ou la territorialité, DOIT À L’ISSUE DE SON SÉJOUR LIBÉRER SON POSTE ET QUITTER LE TERRITOIRE ! C’est une question d’équité de traitement. […]


3 – La rigueur au  programme du gouvernement dès l’année prochaine (28 avril)

Le gouvernement devra rendre public d’ici fin avril son « programme de stabilité » qui sera transmis au Parlement et à la Commission européenne. Les grandes lignes ont été présentées lors du Conseil des ministres du 14 avril. Elles n’augurent rien de bon pour la revalorisation des salaires des enseignants. […]


4 – La prolifération des « faits alternatifs » : rumeurs et réseaux sociaux (29 avril)

La prolifération des « faits alternatifs« , des rumeurs, des fake news, des bobards purs et simples est devenue une préoccupation pour bien des spécialistes en sciences politiques et en communication. Elle déstabilise nos démocraties en hystérisant nos débats. […]


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est icone-MAD.jpg.

5 – MAD de la Nouvelle-Calédonie en 2022 : dépôt des candidatures (30 avril)

MAD 2022 : la procédure à suivre est précisée dans la note de service du 16 avril 2021 (BOEN n°17 du 29 avril 2021). Cliquez ICI

Du vendredi 30 avril 2021 au mardi 18 mai 2021 minuit (heure de Paris), le candidat saisit sa candidature et téléverse les pièces justificatives via le portail ARENA, rubrique « gestion de personnels /I.Prof/Les services/ Mouvement des enseignants du 2nd degré vers les COM. » […]


6 – Mieux connaitre ses droits : aménagement du poste de travail (1er mai)

Cet aménagement résulte de l’obligation faite à l’employeur dans certaines situations d’adapter le poste de travail d’un salarié à son état de santé. Exemple : femmes enceintes, après un accident du travail, une maladie d’origine professionnelle ou non. Quand la reprise de l’activité au poste antérieur n’est pas possible, le médecin du travail doit être sollicité pour un avis d’aménagement du poste de travail. De toute manière, il doit être sollicité dans le cadre de la réglementation sur les visites de reprise.  […]


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

reprise

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

reprise

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, on peut consulter le compte-rendu.

reprise

Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

reprise

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Ce qui représente une centaine de demandes. D’ailleurs, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, temployeur doit protéger la santé des personnels qui sont sous sa responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.