Pour une rentrée plus sûre …

Pour une rentrée « plus sûre »

annonce le Gouvernement…

Quelle rentrée scolaire ?


En cherchant sur un moteur de recherche « pour une rentrée plus sûre » (…avec les bonnes mesures…) on voit apparaitre le site Facebook du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Le territoire diffuse une vidéo qui dure à peine une minute. Il ne manque plus qu’une diffusion sur TV Caledonia, NC 1ère, Instagram et TikTok… pour que le public ciblé soit être enfin touché.
Avec ce message le Gouvernement donne à la jeunesse l’exemple d’Alain qui connait « les bons gestes à respecter pour retourner au collège et au lycée avec le covid ? Le port du masque est obligatoire »  […] 

Le confinement adapté peut être synonyme de relâchement.

Résultat d’images pour relâchement à la plage

L’épidémie de Covid-19 est-elle déjà maitrisée ?

Les statistiques éditées chaque jour semblent indiquer une amélioration de la situation sanitaire de la Nouvelle Calédonie : 20 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures hier et un seul décès. Jamais depuis ce 9 septembre où les autorités annonçaient l’apparition du variant Delta sur le territoire, puis les premiers décès, les chiffres n’ont été aussi bas. La seule interrogation qui demeure est l’éventuel rebond pouvant provenir d’un relâchement dû à l’allègement du confinement, ainsi qu’aux éventuels effets de la reprise de la vie scolaire. Si les Calédoniens ne continuent pas d’appliquer avec sérieux les consignes de prévention, le système de soins pourrait rapidement être remis en tension.
Les Provinces et le Vice-rectorat doivent dès à présent se préoccuper de procéder aux recrutements qui permettront d’assurer les remplacements et le renforcement des vies scolaires et se donner les moyens de mettre en place le triptyque « tester-alerter-protéger » dans de bonnes conditions. De même partout où c’est possible, les mesures y compris les travaux qui favorisent le lavage des mains, l’aération des locaux, l’assainissement de l’air doivent être engagées.

Malgré la rentrée, le retour à l’école et au travail qui sont des lieux de forte circulation, sommes-nous sur la bonne voie pour retrouver une vie normale ?

Tout dépend de ce que nous appelons une « vie normale ». Tout dépend des objectifs et des politiques qui seront mises en place. Est-ce qu’il y a un risque que les courbes remontent ? Oui, c’est certain., la réouverture des établissements scolaires et de la plupart des entreprises va favoriser le brassage des populations.
Donc, quoi qu’il arrive, il y aura un rebond épidémique d’ici le retour de l’été, mais qui ne sera pas forcément féroce. Certes, il est de plus en plus difficile de modéliser l’évolution de l’épidémie(voir notre édito du 13 octobre) En effet, celle-ci dépend de très nombreux facteurs, comme le civisme de la population et l’évolution du taux de vaccination des personnes vulnérables. 
En tout état de cause, les personnels, les élèves et les parents doivent être rassurés et ne peuvent attendre de voir comment la pandémie va évoluer en octobre.

Au niveau de l’institution scolaire ne faudrait-il pas déjà se préparer à l’après confinement adapté ?

Pour l’instant nous retenons surtout l’incapacité du gouvernement et des pouvoirs publics à planifier la sortie de crise à cause d’un agenda politique peu favorable à la réflexion à long terme. Si l’épidémie repart en Novembre alors qu’ils allègent les contraintes, ça peut leur coûter cher pour la suite. Ils pensent en termes d’élection, et non en fonction ce que subit la Calédonie avec le pass sanitaire, l’obligation vaccinale, le confinement adapté, le masque…
Par ailleurs, les personnels de direction, les directeurs et directrices d’école, les adjoints gestionnaires et les équipes administratives vont devoir, lors des prochaines semaines, passer leur temps à réorganiser en fonction des fermetures de classe. Les équipes de vie scolaire vont devoir faire face à la désorganisation et aux absences. Les personnels de santé vont être mobilisés pour assurer le « contact-tracing », pour effectuer les dépistages et vont être contraints de délaisser leurs missions habituelles vers les élèves.
Pour autant, toutes les mesures prises dans les établissements scolaires pour leur réouverture, la mise en œuvre de l’orientation des élèves, le bon déroulement des examens de fin d’année … ne devront pas être les seules priorités des acteurs de terrain. Il faut également qu’ils se réunissent rapidement pour mettre en place les conditions d’une rentrée scolaire 2022 plus sûre, en se donnant les moyens d’organiser une réouverture sécurisée des écoles, collèges et lycées.

61 % de primo vaccinés en Calédonie. Seul St-Pierre et Miquelon fait mieux outre-mer.


Bonne lecture. N’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.
Pensée du jour : « La culture ce n’est pas avoir le cerveau farci de dates, de noms ou de chiffres, c’est la qualité du jugement, l’exigence logique, l’appétit de la preuve, la notion de la complexité des choses et de l’arduité des problèmes. C’est l’habitude du doute … » (Jean Rostand, 1963, dans « le droit d’être naturaliste »)

Retrouver nos précédents éditos :       

 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

rentrée plus sûre

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

rentrée plus sûre

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

rentrée plus sûre

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

rentrée plus sûre

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

8 thoughts on “Pour une rentrée plus sûre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.