Bilan de la semaine 21 (liberté)

Liberté pédagogique

j’écris ton nom.


La liberté pédagogique des PLP ne peut être « encadrée ». Elle doit être défendue !

De la réforme de la voie professionnelle qui réduit la liberté pédagogique des PLP à la vision du professeur présentée au Grenelle de l’éducation, on constate une attaque contre ce droit.

L’édito du 27 mai nous rappelle qu’il ne faut pas hésiter à dire notre attachement à ce qui est le cœur de notre métier : la liberté pédagogique.

Le premier édito

de la semaine commence par … un rappel des droits syndicaux. L’adhésion à un syndicat est un droit garanti par la Constitution. Adhérer à un syndicat, c’est faire le choix de ne pas être seul. Et, d’agir collectivement pour faire respecter ses droits. Or, l’exercice de ce droit est parfois perçu comme une « entrave à l’exercice de nos missions » … Oh ! Que nenni.

Mardi, c’était le jour du troisième anniversaire de la mise en oeuvre dans l’UE du RGPD. Il était normal de commencer à dresser le bilan de ce dispositif. Le SNETAA-FO constate que la digitalisation des données personnelles progresse lentement. A cet égard, le secteur de l’enseignement pourrait faire bien mieux !

Puis, mercredi ont commencé à Paris les discussions sur l’avenir institutionnel de la NC. A l’approche de la dernière échéance, l’Etat a élaboré un document sur les conséquences du oui et du non. Ce document doit servir de base de travail aux discussions.

Enfin, comme chaque semaine nous répondons aux questions posées par les lecteurs. Comment seront formés et recrutés les prochains PLP ? Quel cadre va réglementer en 2022 le travail à temps partiel ?

  1. Mieux connaitre ses droits : le droit syndical (24 mai)
  2. Trois ans après, quel bilan tirer du RGPD (25 mai)
  3. Discussions sur l’avenir institutionnel de la NC (26 mai)
  4. La liberté pédagogique des PLP doit être défendue (27 mai)
  5. Travail temps partiel – Spécial rentrée 2022 (28 mai)
  6. Recrutement et formation des PLP (29 mai)

Un document divisé en deux parties,

Vote pour le référendum sur l’indépendance à Nouméa, le 4 octobre 2020.

qui présente les conséquences du OUI et du NON.


1 – Mieux connaitre ses droits : le droit syndical (24 mai)

Ce droit garantit de nombreuses liberté, entre autres la liberté d’organisation : « Les organisations syndicales peuvent tenir des réunions statutaires ou d’information à l’intérieur des bâtiments administratifs en dehors des horaires de service. Elles peuvent également tenir des réunions durant les heures de service mais dans ce cas seuls les agents qui ne sont pas en service ou qui bénéficient d’une autorisation spéciale d’absence peuvent y assister »[…]


2 – Trois ans après, quel bilan tirer du RGPD ? (25 mai)

Le texte référence dans l’Union européenne sur le traitement des données caractère personnel et à la libre circulation de ces données, le RGPD, fête son anniversaire aujourd’hui.  […]


3 – Discussions sur l’avenir institutionnel de la NC (26 mai)

A l’approche de la dernière échéance, qui devra avoir lieu au plus tard en septembre 2022, le gouvernement français a élaboré un document rigoureux sur les conséquences du oui et du non, qui doit servir de base de travail aux discussions qui démarrent avec les principaux dirigeants calédoniens. […]


4 – La liberté pédagogique des PLP doit être défendue (27 mai)

De la réforme de la voie professionnelle qui réduit la liberté pédagogique des PLP à la vision du professeur du XXIe siècle, définie lors du Grenelle de l’éducation, on constate une attaque contre la liberté pédagogique des enseignants et une remise en cause de leurs missions essentielles : la transmission des savoirs.. […]


5 – Travail temps partiel – Spécial rentrée 2022 (28 mai)

Le Vice-rectorat publie deux circulaires de demandes de travail à temps partiel (TTP) pour l’année 2022. La première circulaire concerne uniquement les fonctionnaires territoriaux. La seconde concerne concerne les personnels de l’Etat résidents ou en séjour en Calédonie. […]


6 – Recrutement et formation des PLP (29 mai)

Selon un schéma classique à l’Education nationale, la réforme accouche de mesures qui laissent apparaitre les conceptions (libérales) du ministre en matière d’éducation et de formation. Développement de la précarité à l’entrée dans le métier, des formateurs remplaçables à tout moment, statut précaire des stagiaires, les conséquences de la réforme vont loin et sont explosives. […]


Bonne lecture, merci de votre fidélité, et n’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

liberté

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

liberté

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

liberté

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.

liberté

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.