Le SNETAA-FO n’est ni pro ni anti.

Vaccination ou pass obligatoires.

Le syndicat n’est ni pro ni anti !


Résultat d’images pour vaccins

L’obligation vaccinale n’est pas suspendue.

Cette semaine le juge administratif a donné raison au Congrès : 4 personnes, avec EPLP, ont tenté de suspendre l’obligation vaccinale. Elles ont été déboutées par le juge des référés. L’ordonnance conforte indirectement la position des pouvoirs publics calédoniens.
Que dit le juge des référés ? Soit qu’’il n’y a pas d’urgence, soit qu’il est manifeste que la requête est irrecevable ou mal fondée (c’est à dire que les requérants n’ont pas apporté des éléments permettant de prouver que l’obligation vaccinale est juridiquement infondée). Pour autant, il est évident que le juge administratif n’a pas porté un jugement sur le fond. Le juge n’a donc pas statué sur le fait que l’obligation vaccinale soit ou ne soit pas fondée.
Quant à l’obligation vaccinale et pass sanitaire … Qu’en pense la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg ?

Défendre vos intérêts individuels et collectifs, 

en promouvant la laïcité, la solidarité et la liberté.

Depuis le 3 septembre 2021, les collègues de la voie professionnelle, adhérents et sympathisants, nous posent régulièrement des questions sur la restriction des libertés, conséquence de l’état d’urgence sanitaire et de l’obligation vaccinale.
En premier lieu, le SNETAA-FO rappelle, d’une part, qu’il défend des intérêts de tous personnels de la voie professionnelle initiale publique. Il rappelle, d’autre part, que parmi les personnels, il y a des pro-vaccins, des antivaccins, et même ceux qui ne sont ni pro ni anti vaccination obligatoire. Le SNETAA-FO rappelle enfin que chacun est libre de penser ce qu’il veut par rapport à ce fait social.
Mais une chose est certaine, les institutions ont pris des mesures contraignantes pour freiner la propagation du variant delta et a permis à toute la population d’être vaccinée.
Certes, la gratuité des tests et des vaccins a été une excellente mesure qui a été financée la solidarité nationale.
Par contre, d’autres mesures plus contestables ont eu pour effet de limiter nos libertés individuelles au profit de la sécurité collective.
Certes, le confinement strict a prouvé ses effets sur l’évolution de l’épidémie. Le taux d’incidence est passé de 1 200 à 350 pour 100 000 en moins trois semaines.
Pour autant, on peut légitimement se demander si le remède utilisé n’est pas disproportionné par rapport aux risques encourus par l’immense majorité de la population.
Le SNETAA-FO n’est ni pro ni anti (vaccin obligatoire et/ou pass sanitaire) : il promeut la laïcité, la solidarité et il défend la liberté pédagogique et la liberté de penser !


Bonne lecture. N’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.
Pensée du jour : L’excès d’esprit critique est aussi dangereux que le manque, comme nous le rappelle Edgar Morin : « Il faut savoir que le doute incontrôlé et illimité se transforme en la certitude paranoïaque que tout est faux ou mensonger. Il faut aussi savoir douter du doute. » (2014)

Retrouver nos précédents éditos :      

 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

ni pro ni anti

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

ni pro ni anti

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

ni pro ni anti

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

ni pro ni anti

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.