RDP du 24 nov au 1er déc (égalité)

La revue de presse

Votre revue de presse du SNETAA-FO

Résultat d’images pour crispation

du 24 novembre au 1er décembre 2021


L’égalité des chances passe par une réforme profonde du lycée professionnel

article publié le 29/11/2021

Dans une tribune transpartisane, des députés appellent à l’ouverture d’une grande concertation pour renouveler ces filières, qui doivent permettre l’épanouissement des élèves, jusqu’ici trop souvent orientés à défaut.
72 % : c’est le taux d’élèves des filières du tertiaire en lycée professionnel issus de milieux sociaux considérés comme « très défavorisés ».
A l’approche de l’élection présidentielle, l’enjeu de l’équité des chances et de la lutte contre l’exclusion scolaire doit être un sujet central des débats. (…) Les formations et les contenus pédagogiques proposés aux élèves de bac pro sont aujourd’hui bien loin de l’idéal que devait représenter le LP, devant initialement offrir un enseignement spécialisé en parallèle d’un enseignement général, permettant la constitution d’un socle national dans l’optique d’une idée « d’égalité de savoir ».
La dernière réforme portée par Jean-Michel Blanquer confirme la volonté de la majorité de créer une rupture d’égalité. Celle-ci s’explique par une concurrence installée entre l’enseignement professionnel et l’apprentissage. L’organisation de ce dernier étant pilotée par les forces patronales du secteur privé, écartant de ce fait les corps intermédiaires de l’éducation des instances de décision.
Le LP est devenu une machine de reproduction sociale, une chambre de production de main-d’œuvre. […]


Comment compter le temps de travail des professeurs,

heures de service ou heures d’enseignement ? (CAA de Bordeaux)

article publié le 23/11/2021

Une enseignante d’EPS est chargée de la coordination des activités physiques et sportives de son collège et bénéficie à ce titre d’une « indemnité pour mission particulière » d’un montant de 1250€/an. La rectrice lui a refusé le bénéfice du taux majoré, de 2 500€/an.
Le tribunal administratif lui donne tort, la Cour administrative d’appel de Bordeaux lui donne raison. Tout dépend de la manière dont sont décomptés les heures dues par les enseignants d’EPS.
Or, le décret qui institue une indemnité pour mission particulière prévoit, parmi la liste des missions qui y donnent droit, la coordonnation des activités physiques, sportives et artistiques.
Une circulaire datée du 29 avril 2015 prévoit que cette mission doit « être mise en place dès lors qu’exercent dans l’établissement au moins trois enseignants d’éducation physique et sportive, assurant au moins cinquante heures de service hebdomadaire ». Et que le taux est majoré « lorsque l’établissement compte plus de quatre enseignants d’éducation physique et sportive en équivalent temps plein » […]

Un avis de vacance d’un poste ne suffit pas à déterminer les critères d’affectation (Conseil d’Etat)

article publié le 23/11/2021

Mme E… est affectée aux fonctions de gestionnaire et agent comptable d’un lycée. Mais, Mme C… conteste cette décision, le tribunal administratif de Grenoble rejette sa demande, mais la cour administrative d’appel de Lyon annule la décision d’affectation prise par le recteur. Enfin, Mme E… et le ministère de l’Education nationale se tournent vers le Conseil d’Etat qui annule l’arrêt de la CAA et condamne Mme C… à verser à Mme E… 3 000 €.
Le Conseil d’Etat rappelle les termes de la loi de 1984 qui prévoit que « seules les mutations comportant changement de résidence ou modification de la situation de l’intéressé sont soumises à l’avis des commissions (administratives paritaires) ».
Il rappelle également que les affectations prononcées « doivent tenir compte des demandes formulées par les intéressés et de leur situation de famille »,
Et il rappelle enfin que « priorité est donnée aux fonctionnaires séparés de leur conjoint pour des raisons professionnelles (…), aux fonctionnaires handicapés (…) et aux fonctionnaires qui exercent leurs fonctions (…) dans un quartier urbain où se posent des problèmes sociaux et de sécurité particulièrement difficiles ».
Il ajoute que « lorsqu’un service ou une administration ne peut offrir au fonctionnaire affecté sur un emploi supprimé un autre emploi correspondant à son grade, le fonctionnaire bénéficie (…) d’une priorité d’affectation sur tout emploi correspondant (…), après avis de la commission administrative paritaire compétente ».
Mais lorsque l’administration envisage de pourvoir un poste vacant « par une affectation après réintégration (…), elle doit comparer l’ensemble des candidatures dont elle est saisie, (…), en fonction (…) de la situation de famille des intéressés ».
La CAA de Lyon a donc commis une erreur de droit « en jugeant que les prérequis définis dans l’avis de vacance conditionnent l’admissibilité des candidatures individuelles en vue de leur classement (…) sans pouvoir donner lieu à aucun classement des candidatures par l’administration ». L’avis de vacance précisait en effet « que les candidats devaient justifier d’une expérience en tant qu’agent comptable et de leurs capacités à animer une équipe ».
Le Conseil d’Etat considère donc que d’autres critères devaient être pris en compte.» […]

Les rémunérations des enseignants ont baissé de 15 à 25 % sur vingt ans

article publié le 29/11/2021

“Très défavorable en début de carrière”, la grille salariale des enseignants constitue un “frein à l’attractivité du métier”. Ce rappel figure dans un rapport du sénateur LR Gérard Longuet annexé au projet de loi de finances pour 2022.
Le lien de cause à effet est déjà connu. “Des rémunérations basses lors de l’entrée dans le métier, couplées à une forte linéarité des carrières des enseignants, entraînent un déficit d’attractivité croissant des professions enseignantes et des difficultés de recrutement dans certaines filières”, rappelle le sénateur LR et ancien ministre Gérard Longuet dans son rapport sur le volet “Enseignement scolaire” du projet de loi de finances pour 2022. Un rapport où il revient sur les mesures du “Grenelle de l’éducation” (mesures qu’il appelle à amplifier). Et où il donne surtout des données sur les rémunérations des enseignants. De quoi confirmer que leur pouvoir d’achat est en berne.
En 2018, le salaire net moyen en équivalent temps plein (EQTP) était de 2 564 euros par mois pour un enseignant de l’EN (2 368 euros pour un enseignant du premier degré et 2 723 pour un enseignant du second degré).
1,2 fois le Smic pour les moins de 30 ans.
Le rapport revient aussi sur le “niveau de départ bas” des salaires des enseignants […]


Revel : les enseignants du lycée du bois en grève

après le grave accident dont a été victime un élève

Résultat d’images pour voix du midi

article publié le 10/11/2021

Un grave accident s’est déroulé mardi 19 octobre 2021 dans les locaux du lycée des métiers d’art, du bois et de l’ameublement de Revel. Ce jour-là, un étudiant de 28 ans s’était fait sectionner la main par une machine-outil alors qu’il tentait de débourrer celle-ci.
En réponse à ces faits qui ont semé une onde de choc au sein de l’établissement scolaire de Revel, l’équipe éducative a choisi d’entamer un mouvement de grève, lundi 8 novembre 2021, jour de reprise des cours après les vacances de la Toussaint.

Les enseignants pointent du doigt une « défaillance »

Dans une communication adressée aux parents de leurs élèves, les enseignants justifient leur démarche de ne plus assurer les cours en pointant du doigt des dysfonctionnements au sein du lycée, qu’ils expliquent dénoncer depuis plusieurs années déjà. « 
Nous exigeons toujours la mise en place d’un agent compétent et habilité à la maintenance des machines et du système d’aspiration. Nous rappelons que cet accident grave est survenu en raison de cette défaillance. Ce problème est signalé depuis presque dix ans, mentionné dans les comptes rendus des conseils d’administration. Il reste toujours sans réponse concrète à ce jour. »
L’équipe éducative du lycée des métiers d’art, du bois et de l’ameublement.
Dans ce message envoyé aux parents, les professeurs évoquent un « mouvement général de grève » qu’ils disent être suivi par l’ensemble de l’équipe éducative. […]


Bonne lecture. N’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.
Pensée du jour : « La naissance est le lieu de l’inégalité. L’égalité prend sa revanche avec l’approche de la mort. » (Jean D’Ormesson).
Retrouver nos précédents éditos :     
Vous pouvez dès maintenant nous joindre par courriel ou téléphone (79.91.42) ou sur WhatsApp ou Facebook.

 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

égalité

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

égalité

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

égalité

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

égalité

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

égalité

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

égalité

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

4 thoughts on “RDP du 24 nov au 1er déc (égalité)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.