Rassembler plutôt que diviser

La laïcité doit permettre de rassembler,

elle n’est pas un prétexte pour diviser


« adhérer aux valeurs de la République et les transmettre ou sinon sortir de ce métier »

Lors du lancement d’un plan de formation des personnels de son ministère à la laïcité le 19 octobre, Jean-Michel Blanquer a estimé que les enseignants devaient « adhérer aux valeurs de la République et les transmettre ou sinon sortir de ce métier ». Dans un discours tout en insinuations, suspicions de non-conformité et menaces de sanctions contre les récalcitrants, il choisit ainsi sciemment d’instrumentaliser la laïcité.
Propos emblématiques d’une volonté de fragmenter, de diviser : le ministre préfère s’inventer des « ennemis de l’intérieur » qu’il faudrait « sortir » plutôt que s’appuyer sur l’expression pourtant unanime des besoins de formation. La division plutôt que la concorde. Cette stratégie est tout simplement irresponsable.

Une diversion pour masquer les échecs de sa politique éducative

Propos qui relèvent aussi de la diversion, pour masquer les échecs de sa politique éducative. Payer des personnels, en particulier les AESH, en dessous du seuil de pauvreté, affaiblir le service public en supprimant des milliers de postes, saccager la formation de celles et ceux dont la mission est de former des citoyennes et citoyens libres et éclairés, est-ce digne des valeurs de la République ?
C’est bien en reconnaissant aux fonctionnaires leur qualité de citoyen qu’on leur permet de faire vivre et de transmettre les valeurs de la République. C’est aussi en leur assurant une formation sérieuse, riche et diverse qu’ils et elles s’approprieront les principes essentiels.
Plus généralement, le SNETAA-FO préfère travailler à ce qui rassemble et ce qui fait avancer la société, sans aucun déni des réalités, mais avec la ferme conviction que c’est en assurant un bon fonctionnement des services publics et les conditions de la justice sociale et de l’égalité réelle des droits que l’on construit du commun.

Bonne lecture. N’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.
Pensée du jour : « Il est des exceptions qui confirment la règle, mais il n’y a pas de règles à l’exception.” (Épigramme, 1961)
Retrouver nos précédents éditos :        
Vous pouvez dès maintenant nous joindre par courriel ou téléphone (79.91.42) ou sur WhatsApp ou Facebook.

 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

rassembler

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

rassembler

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

rassembler

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

rassembler

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.