Elèves très perturbateurs.

L’institution scolaire doit mieux gérer

Afficher l’image source

les comportements très perturbateurs.


Quelles réponses apporter aux élèves ?

Le problème sans doute le plus redouté par les personnels de la voie professionnel est celui des élèves qui présentent des comportements très perturbateurs.
Cela n’a rien d’étonnant, car l’irruption de ces comportements dans une classe met en péril le modèle didactique de notre système scolaire. Ce système est fondé sur la transmission collective des savoirs et la docilité assumée des élèves dans l’espace-temps de la classe.
Ces comportements constituent une violence symbolique, psychologique et parfois physique pour les enseignants et pour les autres membres de la communauté éducative.
Laisser les personnels sans ressources face à ce problème est contraire à l’esprit d’une école qui se veut pleinement inclusive. C’est nier la réalité de bien des élèves. C’est pousser les personnels à se protéger par l’exclusion et/ou le rejet.

La mise en péril du scénario didactique.

Ce qui est en jeu pour un enseignant, c’est la perturbation grave de la vie de la classe. C’est la mise en péril du scénario didactique et de son efficacité. Aucun professeur ne peut s’en satisfaire. C’est une source de souffrance psychologique réelle dont la négation a un effet délétère.
La négation de cette réalité dans le cadre d’un « pas de vague » si souvent évoqué a en réalité des conséquences détestables sur ces situations et sur toute la communauté éducative concernée.
On ne résout rien en faisant l’autruche ou en croyant que le temps arrangera tout spontanément. L’espace-temps de la classe mérite d’être protégé, sauf à ne porter aucun crédit à la fonction humaniste de l’école.

De facto, tout le monde est concerné.

Il est important de se garder de porter ces problèmes de comportements à la seule charge des professeurs. C’est toute l’institution, ses acteurs et ses partenaires, y compris les parents, qui sont concernés.
C’est pour cela qu’il convient de toujours veiller à identifier en équipe la vraie nature des problèmes comportementaux pour cerner les réponses efficaces afin d’y remédier sans renoncer à faire apprendre et progresser les élèves.
Mais il est tout aussi clair que la formation professionnelle des professeurs devrait investir systématiquement cette question, sur le fondement des connaissances scientifiques et des valeurs humanistes de notre pays.
C’est à la fois une question spécifique et une question générale de pédagogie inclusive..

Bonne lecture. N’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.
Pensée du jour :  » La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas.” (Proverbe chinois)
Retrouver nos précédents éditos :      
Vous pouvez dès maintenant nous joindre par courriel ou téléphone (79.91.42) ou sur WhatsApp ou Facebook.

 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

très perturbateurs

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

très perturbateurs

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

très perturbateurs

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

très perturbateurs

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

6 thoughts on “Elèves très perturbateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.