Anticiper pour ne pas subir !

COVID-19 en milieu scolaire :

anticiper pour ne pas avoir à subir !

Après avoir lui-même donné l’exemple en recevant la première injection du vaccin contre le Covid-19, le Président du Gouvernement, Thierry SANTA a affirmé devant la presse le 20 janvier 2021 : « Le risque zéro n’existe pas et si par malheur, malgré toutes les mesures prises pour l’éviter, le virus venait à s’introduire, nos populations et en particulier les plus fragiles, doivent être protégées, a insisté le président du gouvernement. Avec la vaccination, il s’agit d’apporter un niveau supplémentaire de protection aux Calédoniens. À plus long terme, l’objectif d’immunisation collective permettrait en outre d’envisager un assouplissement des mesures en vigueur … Notre population n’est pas immunisée face à la maladie. La vaccination est l’opportunité d’atteindre cette immunisation collective ».

Les mesures prises à Nouméa sont-elles suffisantes ?

Protéger les personnes les plus fragiles ou les plus exposées, puis, toutes les personnes qui souhaitent se faire vacciner, donc limiter son action au confinement de l’archipel et à une stratégie vaccinale, c’est faire le pari risqué que le virus arrivera lorsque l’immunisation collective sera atteinte.

Certes, le système calédonien n’est pas encore impacté. Est-ce une raison suffisante pour ne pas se préparer à son arrivée ? Gouverner, donc diriger, gérer, … c’est avant tout prévoir !

C’est vrai ! Fermer les frontières et contrôler de façon stricte les flux migratoires sont des mesures sanitaires qui, pour l’instant, ont prouvé toute leur efficacité.

Mais, pour combien de temps la Calédonie sera épargnée par la pandémie ? En effet, le risque zéro d’introduction du covid-19 et de sa transmission sur l’archipel n’existe pas. Le sacrosaint principe de précaution devrait guider la politique sanitaire calédonienne, … y compris à l’école.

Doit-on attendre le début de la pandémie pour agir ?

La réponse est non. Comme lors de la grippe espagnole, la pandémie de Covid devrait arriver sur le caillou longtemps après avoir fait des ravages ailleurs. L’hypothèse contraire parait, à cet égard très peu probable. Tôt ou tard, le virus se diffusera sur l’archipel. Et il est certain que, dans les conditions actuelles, notre système scolaire sera fortement impacté.

Aussi, n’attendons pas ! Tirons au plus tôt les enseignements des erreurs des politiques menées depuis bientôt une année au niveau national. La politique « tester-tracer-isoler », au cœur des stratégies gouvernementales qui ont fait leur preuve, doit avoir toute sa pertinence en milieu scolaire ! … Le système scolaire calédonien brasse et connecte chaque jour environ un quart de la population. On ne peut pas faire l’économie de mesures strictes à l’école pour empêcher le virus Covid-19 de circuler ! […]

anticiper

Il faut avoir le courage de se préparer à l’arrivée du covid-19.

Il est irresponsable de faire croire que son arrivée relève d’un scénario de « science-fiction ». Pour autant, comment se préparer à son arrivée probable sans pour autant créer de craintes inutiles ou de psychose collective ? Mais de deux maux, il faut choisir le moindre … à savoir la sécurité sanitaire de la population scolaire !

De nouveaux protocoles sanitaires doivent être mis en place par le Vice-rectorat et le gouvernement calédonien. Mais il vaudrait mieux prendre une « certaine distance » avec les protocole imaginés par les experts du 110 rue de Grenelle. Les protocoles métropolitains ne sont ni contraignants, ni lisibles. Ils sont le plus souvent mis en place selon une géométrie variable dans les établissements. In fine, les protocoles se heurtent à la réalité : le manque d’investissement dans des moyens matériels et humains pour maîtriser l’épidémie.

Dans son édito du mercredi 3 février 2021 le SNETAA-FO répond aux nombreuses questions qu’il est légitime de se poser lorsqu’on subit, à titre personnel ou professionnel, une épidémie provoquant des syndromes sévères (coronavirus, sras, ou même typhoïde)

  • Comment gérer le temps de cantine, point faible notoire, (…)
  • Par ailleurs, comment pratiquer les règles d’hygiènes nécessaires quand les bâtiments sont vétustes (…)
  • Comment pratiquer des tests massifs en milieu scolaire (…)
  • Que faire ? fermer les écoles et puis c’est tout (…)
  • Comment défendre l’Éducation, notre bien commun, et agir dès maintenant pour ne pas avoir à subir la crise sanitaire ?

Forte de l’expérience des nombreux dysfonctionnements constatés dans les autres académies, la Calédonie se doit de mettre en place des protocoles sanitaires adaptés aux écoles calédoniennes.

Mais encore faut-il avoir le courage de vouloir vraiment se préparer à l’arrivée du virus. Il est tellement plus aisé de faire l’autruche. L’arrivée du covid-19 est probable. Cette vérité statistique, même si elle nous dérange, ne peut pas être niée.

« Toutes les vérités sont bonnes à dire, mais c’est nous qui ne sommes pas tous bons pour les entendre ». (A. Campus)

anticiper

 

A cet égard, il est bon de rappeler que la laïcité n’est pas une opinion ; c’est la liberté d’en avoir une. C’est une volonté politique rassurante qui doit se traduire en actes. De facto, le pronostic et la thérapeutique mis en œuvre par les institutions n’ont pas été à la hauteur du problème posé. Oui, l’indigénisme radical occupe le terrain perdu par la République. A cet égard, il est bon de rappeler que la laïcité n’est pas une opinion ; c’est la liberté d’en avoir une. C’est une volonté politique rassurante qui doit se traduire en actes. De facto, le pronostic et la thérapeutique mis en œuvre par les institutions n’ont pas été à la hauteur du problème posé. Oui, l’indigénisme radical occupe le terrain perdu par la République.

es erreurs à éviter quand on est affecté en NC !

Par ailleurs, le VR fait la sélection dans l’opacité. Enfin, le nombre de candidats diminue. De fait, le nombre de demandes chute. Tout d’abord, la crise explique ce phénomène. Par contre, le Vice-recteur ne veut pas déroger à la LTFP. Enfin, le VR fait la sélection dans l’opacité. Par ailleurs, l’opacité de la sélection est la règle. Enfin, le nombre de candidats diminue. De fait, le nombre de demandes chute. Tout d’abord, la crise explique ce fait. Par contre, le Vice-recteur ne veut pas déroger à la LTFP. Enfin, le VR fait la sélection dans l’opacité. https://snetaa.org/

 

Au-delà de votre bien-être, les conditions de votre séjour et votre mode de vie auront un impact direct sur vos relations interpersonnelles. Vivre à la calédonienne c’est accepter d’apprendre et de respecter de nombreux codes, tout en étant conscients d’être perçu par son entourage parfois comme un Joinville ou un cinq-cinq, et le plus souvent, comme un expat, un non-calédonien. Une différence qui essentialise.

 

One thought on “Anticiper pour ne pas subir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.