RDP du 05 au 12 mai (hiérarchie)

C’est une nouvelle conception

de l’établissement qui s’installe.


Article du 10/05/2021

JMB renforce la hiérarchie dans les établissements.

Un projet d’arrêté présenté à un groupe de travail des personnels de direction le 7 mai réussit à unir les syndicats contre lui. Il donne le pouvoir aux chefs d’établissement de noter leurs adjoints avec d’importantes conséquences sur leur mobilité et leur rémunération. C’est une nouvelle conception de l’établissement qui s’installe. De fait, le texte déstructure le principe d’équipe de direction […]

Un nouveau management est proposé par le ministère. Un projet d’arrêté qui impose le principe d’autorité hiérarchique dans l’équipe de direction. […]

Vous pouvez consulter LA REVUE DE PRESSE du Snetaa-FO du 5 au 12 mai 2021, en cliquant :

La revue de pressehiérarchie


Publié le 10 mai 2021

Une intersyndicale demande un collectif budgétaire.

Une intersyndicale réunissant la FNEC FP FO, la FSU, la CGT Educ’Action, le SGEN-CFDT, le SNALC, SUD Education et l’UNSA Education demande aux parlementaires un collectif budgétaire afin de corriger dès à présent le budget de l’EN et de l’enseignement agricole public, insuffisant pour répondre aux besoins (…) après un an et demi de crise sanitaire ». […]

hiérarchie


Publié le 5 mai 2021

Salaires : le gouvernement promet des mesures ciblées.

Fin de non-recevoir. La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, refuse de donner suite à la demande syndicale d’ouverture d’une négociation salariale au niveau national. La dernière en date remonte à 2015 et s’était soldée par un accord minoritaire sur les PPCR. Un accord que l’équipe Hollande avait malgré tout décidé d’appliquer. […]

hiérarchie


Publié le 6 mai 2021

Profs remplaçants, la galère du recrutement.

Le ministère de l’EN continue d’annoncer le renforcement des effectifs de contractuels pour pallier les absences liées au Covid-19. L’analyse des chiffres raconte une autre histoire. D’un côté, des syndicats d’enseignants qui réclament, depuis des mois, des renforts de remplaçants. De l’autre, un gouvernement qui affiche, depuis des mois, des recrutements par milliers, sans toutefois parvenir à satisfaire les revendications. En novembre, le ministre JM Blanquer annonçait l’embauche de 6 000 contractuels en primaire et 8 000 dans le second degré afin de compenser les absences d’enseignants, forcément plus nombreuses en temps de pandémie. […]entrée


Pensée du jour : « La liberté est un si grand bien que chacun veut avoir la sienne, et un peu de celle d’autrui. »

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

hiérarchie

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

hiérarchie

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

hiérarchie

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.