Réformer : Télétravail et Enseignement.

Télétravail : le SNETAA est favorable à l’innovation

… lorsqu’elle est synonyme de progrès social.


Intégrer le télétravail = Autoriser les débats

et les votes en mode distanciel ou hybride.

Réformer : S’adapter à un environnement qui évolue en permanence est une nécessité par notre institution. Les acteurs du terrain expriment chaque jour leur légitime volonté d’adaptation et d’innovation. Ils sont conscients que les outils et les modes de travail actuels sont parfois obsolètes. Pour évoluer, pour se réformer, dans un environnement interconnecté, il faut avoir une meilleure intégration du télétravail dans l’organisation et le fonctionnement des établissements scolaires.

Pour autant, ce nécessaire « effort d’adaptation » des acteurs ne doit pas se faire à n’importe quel prix ! La modernisation des services publics ne peut pas être mise en place au détriment des conditions de travail. Faire évoluer l’organisation d’un EPENC pour intégrer le télétravail nécessite donc d’anticiper son impact sur le fonctionnement de chaque établissement. 


L’école calédonienne accuse un retard certain.

Quelle politique innovante a été mise en œuvre depuis 2012 (année du transfert de compétences) dans les établissements scolaires pour développer le travail à distance et se rapprocher des usagers du service public ?

A l’évidence, ce n’est pas en faisant perdurer un système et un mode d’organisation conçus avant la révolution numérique, par manque d’autonomie et d’imagination, que l’enseignement s’adaptera aux réalités de son temps. La sous-utilisation de l’outil numérique et d’internet en est un parfait exemple


Intérêt du distanciel dans les instances scolaires :

Le management des EPENC doit passer en mode 2.0

Dans notre édito du 23 avril 2021 nous avions prôné la mise en place de nouvelles règles permettant le fonctionnement en distanciel des organes délibérants des EPENC. Le Congrès devrait valider la légalité des débats et des votes en distanciel et/ou en mode hybride (présentiel & distanciel). Ce qui nécessite de modifier les statuts actuels des EPENC.

Ces nouveaux statuts doivent permettre de remplacer les modalités de vote (main levée ou bulletin secret) par de nouvelles modalités qui respecteraient les mêmes principes.

Commission éducative, Conseil de discipline et d’éducation, CSH, CESC, Conseil d’enseignement, Conseil pédagogique, Commission permanente, Conseil d’administration … toutes ces instances doivent pouvoir travailler en distanciel, tout en faisant respecter la règle de confidentialité des débats.

Dés le 23 avril, nous avons adressé un courriel à Mme Isabelle CHAMPMOREAU, expliquant qu’avant d’appliquer une telle réforme, il serait judicieux de l’expérimenter pendant une année sur un nombre limité d’établissements.

Enfin, nous avions conclu : « avec ou sans le Covid, et dans l’intérêt général, le statut des EPENC devrait être amendé pour pouvoir prendre en compte le distanciel ». La fin de l’ère covid-free montre avec acuité que nous devons maintenant nous adapter au plus tôt en restant confinés, loin des établissements scolaires.

Ce n’est pas faute d’avoir anticipé en alertant les personnes qui sont à la tête de nos institutions. Le Snetaa-FO entend rappeler à nouveau aux instances dirigeantes que : « gouverner, c’est prévoir ! Ne rien prévoir, ce n’est pas gouverner, c’est courir à sa perte. »


Bonne lecture. N’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

Réformer

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Réformer

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Réformer

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Réformer

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.