La laïcité est le lieu d’un oubli profond.

La Laïcité est un réel enjeu politique,

x

sur la voie de l’émancipation humaine.


Principe emblématique de la tradition républicaine française,

sacralisée par la IIIe République et considérée comme « intangible » jusqu’en 1940, la laïcité est aujourd’hui le lieu d’un oubli profond.

Au moment même où elle est dangereusement remise en cause par les « fanatismes » et les intolérances, qu’elles soient culturelle, politique, économique, religieuse, raciale, elle n’est plus correctement défendue et la pire des confusions règne autour de la notion…

Tantôt la laïcité est confisquée au profit d’un projet identitaire et utilisée comme une arme contre l’islam.

Tantôt, et à l’opposé pourrait-on dire, elle est réduite à un simple principe de tolérance au service d’un projet multiculturaliste d’organisation des assignations identitaires.

Elle est aussi présentée quelquefois comme une espèce de religion civile (celle de ceux qui n’auraient aucune religion), quand elle n’est pas vue comme une simple machine de guerre contre les convictions et les sentiments religieux !…

Chacun à sa manière, tous ces discours constituent autant de dénaturations de la laïcité républicaine.

Il est vrai que dans notre pays la ligue des droits de l’Homme est volontiers associée à la laïcité. Avec ses prises de position vigilantes à chaque menace supposée, on la verrait même – sans jouer sur les mots – en « gardienne du temple » !

Dès ses tout premiers pas, la République a développé une pensée universaliste sur la voie de l’émancipation humaine. Principe emblématique de l’universalisme républicain, la laïcité contribue à cette émancipation.


Bonne lecture, merci de votre fidélité, et n’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

du Oui et du Non

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

du Oui et du Non

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

du Oui et du Non

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.

du Oui et du Non

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.