Affectation dans l’enseignement supérieur

Enseignants du second degré :

affectation dans les établissements d’enseignement supérieur.


L’affectation des personnels du second degré dans les établissements d’enseignement supérieur est prononcée par le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports sur proposition des responsables de ces établissements.

La note de service ci-jointe a pour objet de :

  • définir les modalités de publication par les établissements d’enseignement supérieur des vacances de leurs emplois de type second degré à pourvoir le 1er septembre 2022 ;
  • rappeler la procédure à suivre pour répondre à l’exigence d’une bonne organisation tant de la rentrée scolaire que de la rentrée universitaire ;
  • fixer le calendrier de la campagne d’affectation 2022. Ce calendrier, établi en tenant compte dans toute la mesure du possible des contraintes de gestion des établissements d’enseignement supérieur, doit permettre d’intégrer dans le mouvement national à gestion déconcentrée les postes libérés par les départs des personnels du second degré dans le supérieur. […]

Retour dans le second degré

Un personnel affecté dans l’enseignement supérieur peut, à sa demande, retrouver une affectation dans le second degré. Il informe le responsable d’établissement dans des délais permettant aux établissements de publier le poste vacant sur le portail Galaxie. Il participe aux opérations de mobilité interacadémique pour demander une mutation dans le second degré dans une autre académie d’affectation et/ou aux opérations de mobilité intra-académique pour retrouver une affectation dans le second degré de son académie d’affectation.

Un agent affecté dans l’enseignement supérieur placé en position de détachement ou en disponibilité perd son poste et n’a pas un droit automatique à réintégrer le poste qu’il occupait précédemment dans l’enseignement supérieur. À l’issue de son détachement ou de sa disponibilité, il pourra participer à la campagne d’affectation dans le supérieur selon les modalités décrites dans la présente note de service s’il souhaite retrouver un poste dans un établissement d’enseignement supérieur. À défaut, il devra participer aux opérations de mobilité des personnels du second degré afin de retrouver une affectation dans le second degré.


Bonne lecture, merci de votre fidélité, et n’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

enseignement supérieur

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

enseignement supérieur

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.

enseignement supérieur

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

 

https://www.snetaa.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.