C’était un 26 juin 1988 !

Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou

signaient les accords de Matignon.


Le 26 juin 1988, après de longues heures de négociations à Matignon, un accord est enfin trouvé pour tenter de ramener la paix en Nouvelle-Calédonie, un jour historique symbolisé par la célèbre poignée de mains entre Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou.

Aujourd’hui en 2021, en ce 33e anniversaire de la signature de l’Accord de Matignon, la sagesse et le courage de ces deux leaders aux conceptions politiques fondamentalement opposées sont unanimement reconnues. Mais à l’époque ce geste de réconciliation est vécu comme un acte de traîtrise par les extrémistes des deux camps.
Le 5 mai 1989, Jean-Marie Tjibaou et son fidèle compagnon de lutte Yeiwéné Yeiwéné seront assassinés à Ouvéa, lieu hautement symbolique, par Djubelly Wéa, un extrémiste kanak…


 

publié le 26 juin 2021 / La1ere.fr (@la1ere)

« Le 26 juin 1988, Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou signaient les accords de Matignon. Leur poignée de main, devenue célèbre, marquait la fin des événements des années 80 en Nouvelle-Calédonie. Une commémoration s’est tenue aujourd’hui à Nouméa. » […]

⤵️ https://t.co/ghK6dDedvZ


Bonne lecture, merci de votre fidélité, et n’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

26 juin 1988

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

26 juin 1988

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

26 juin 1988

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.

26 juin 1988

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.