RDP : Conclusions du Grenelle de l’Education

La revue de presse du SNETAA-FO National :

La revue de presse

les conclusions du Grenelle de l’Education


« Trois ans après sa mise en œuvre, nous nous inquiétons des
effets de la réforme de l’apprentissage »


article publié le 25/05/2021

Des chercheurs et enseignants en lycée professionnel estiment, dans une tribune au « Monde », que la loi du 5 septembre 2018, dite « loi Pénicaud », déstabilise les petits centres de formation des apprentis (CFA), les lycées professionnels et le parcours de certains apprentis.
La réforme de l’apprentissage initiée en 2018 par le ministère du travail et le ministère de l’éducation nationale propose de passer d’une logique de gestion publique à une logique de marché.
Cette réforme « libère l’offre de formation en apprentissage et ouvre la possibilité aux entreprises de lancer leur propre centre de formation d’apprentis (CFA) », selon les mots du ministère. […]


« Grenelle de l’éducation » a proposé une vision de
l’enseignant de demain

article publié le 27/05/2021

L’intervention de Jean-Michel Blanquer, hier 26 mai, pour annoncer les engagements qu’il prenait à l’issue du « Grenelle de l’éducation » a été précédée de celles de plusieurs de ceux qui en ont conduit les ateliers et groupes de travail et qui ont vu, pour reprendre les mots d’Edouard Geffray (DGESCO), « émerger une vision de l’école », « consensuelle et innovante » selon Caroline Pascal. La doyenne de l’inspection générale, comme d’autres acteurs, insiste sur l’importance du besoin de construire du collectif de travail. Elle évoque la réussite du co-enseignement dans l’enseignement professionnelle et souhaite qu’il « puisse s’épanouir dans les voies générale et technologique », tandis que Jean-Marc Merriaux évoque le travail de la DNE (la direction du numérique pour l’éducation) qui met à disposition des enseignants des outils collaboratifs. Il évoque la création de comptes dont chacun disposerait pour acquérir des ressources sans avoir besoin de faire signer un bon de commande par le gestionnaire de son établissement.. […]


 Grenelle de l’éducation : sur les salaires, Blanquer «se trompe d’objectif»

article publié le 27/05/2021

Mercredi 26 mai, le ministre de l’EN a dévoilé les conclusions du Grenelle de l’éducation, qui prévoient des hausses, limitées, de la rémunération des enseignants. L’économiste Asma Benhenda décrypte les annonces. Les syndicats et les personnels de l’éducation nationale attendaient ce moment avec impatience. Installé dans les locaux du CESE, le ministre Jean-Michel Blanquer a dévoilé ce mercredi 26 mai
les conclusions du Grenelle de l’éducation lors d’une conférence de presse. Il a notamment annoncé l’octroi de 700 millions d’euros en 2022 pour revaloriser les salaires des professeurs. Dont 400 millions d’euros pour la mise en œuvre de nouveaux engagements sous forme de primes ; 200 autres millions pour aider les fonctionnaires de l’éducation nationale à payer leur complémentaire santé. Et 100 millions d’euros pour renforcer les mesures prises pour l’année 2021. Cette revalorisation a des limites.


Bonne lecture, merci de votre fidélité, et n’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

Conclusions du Grenelle

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

Conclusions du Grenelle

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Conclusions du Grenelle

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.

Conclusions du Grenelle

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.