L’enseignement numérique

L’enseignement numérique : 

une panacée ou une parodie ?

Pour celles et ceux qui craindraient d’être remplacés par le numérique, la lecture de « La fabrique du crétin digital » se révélera plus que salutaire. Non, n’ayez crainte : le confinement ne remisera pas les enseignants au placard !


La Fabrique du crétin digital

Michel Desmurget (Edition du Seuil, 2019).

En effet, si à l’heure actuelle vous n’avez pas d’autre alternative que de prodiguer votre science via le net, sachez que ce n’est pas la panacée car rien ne pourra jamais remplacer l’interaction entre un enseignant et ses élèves pour acquérir des connaissances.

Tous les écrans, quels qu’ils soient, (télévision comprise) sont nocifs avant six ans, après 6 ans et ce jusqu’à 12 ans pas plus d’une heure par jour (tout écran confondu). Pendant cette période où le cerveau est à sa plasticité maximale il convient de le préserver et de lui donner l’essentiel: une vraie communication avec des êtres humains en chair et en os, un sommeil et une alimentation de qualité et des activités motrices quotidiennes et diversifiées. En se fondant sur la littérature scientifique disponible et ses recherches, il déconstruit les discours des « experts » du numérique.

Numérique

Ainsi, il démontre les méfaits de l’emprise des écrans (de tous les écrans) touchant le développement du langage, de l’intelligence, créant des troubles du sommeil, de l’attention. Il détaille les effets de l’omniprésence des outils numériques sur la cognition, le comportement, la santé physique comme mentalePour les adolescents et les adultes, tout usage excessif est dangereux pour la santé au même titre que n’importe quelle substance psychoactive : drogue, alcool, tabac. Loin de nous libérer nos consommations numériques nous aliènent et nous débilitent.

Un ouvrage qui nous donne à réfléchir sur nos pratiques. L’objet de son livre est d’avertir des dangers des objets et des contenus numériques sur nos cerveaux. Une démonstration claire et implacable. Dans ce livre accessible à tous, appuyé par de solides études scientifiques, il démolit l’apologie du tout numérique.

Bref, ce n’est pas pour autant que je vais définitivement disparaître de Babelio ou de Kindle. Mais, je m’efforce d’en user avec modération …


Tribune de Michel Desmurget : «Le télé-enseignement est une parodie éducative»

Pour Michel Desmurget, directeur de recherche en neurosciences à l’Inserm et essayiste, le confinement a révélé que l’enseignement numérique ne pouvait être que temporaire et de courte durée. Car il favorise le décrochage des élèves et accroît les inégalités.

Par Alexandre Devecchio Article publié le 31/03/2021 à 19:40

Notre monde marche décidément sur la tête. Depuis des années, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, amplifie, organise et promeut avec une rare opiniâtreté la numérisation du système scolaire. Pourtant, aujourd’hui, à l’heure où cette démarche pourrait prendre tout son sens, notre homme recule. Il se cabre, proteste et affiche sa ferme volonté de maintenir ouvertes les écoles, aussi longtemps que possible. Ce choix relève, nous expliquent nombre de ténors de la majorité présidentielle, d’une triple nécessité humaine, pédagogique et de justice sociale. Nul ne peut le contester, tant cette conclusion est conforme à l’ensemble des données scientifiques disponibles. L’enseignement numérique, qu’il soit opéré en présentiel ou en distanciel, n’est toujours qu’un piètre pis-aller.


Pour autant, l’enseignement hybride a un avenir dans le cadre de la formation continue.

Avec l’émergence des nouvelles technologies, les besoins et usages vis-à-vis de la formation professionnelle évoluent et impactent l’activité de formation.

En parallèle, cette transformation digitale augmente la porosité entre secteurs économiques et fait apparaître de nouveaux outils et acteurs de la formation.

La digitalisation et la logique d’innovation « centrée sur l’utilisateur » influent sur la formation continue et peuvent améliorer ses performances, tant en matière d’accès à la formation, qu’en termes d’accroissement des compétences et du niveau de qualification de la population active.

Le télé-enseignement et la formation digitale offrent des atouts essentiels pour l’accessibilité, la fluidité et la personnalisation des parcours de formation, en :

  • facilitant l’entrée en formation,
  • adaptant les parcours au positionnement préalable et au rythme des individus, dans une logique de modularisation accrue,
  • minimisant les contraintes géographiques et temporelles,
  • laissant augurer, enfin, à moyen terme, des prix à la baisse.

A ce titre, elles répondent bien aux besoins des individus qui ont vocation à gagner en autonomie.

Toutefois, la diffusion souhaitable des modalités digitales de formation appelle à une certaine vigilance sur quelques points : 

  • les situations d’illectronisme interdisent de bénéficier de l’apport de ces approches digitales.
  • la porosité entre travail et formation d’une part, entre formation professionnelle et autoformation sur le temps privé d’autre part, doivent être encadrées. En effet, une attention particulière doit être accordée au droit à la déconnexion.
  •  la formation numérique constitue un défi d’adaptation des compétences et d’investissement pour une large majorité des acteurs. La refonte pédagogique des contenus de formation constitue un chantier majeur.

 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

Numérique

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

Numérique

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

Numérique

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Ce qui représente une centaine de demandes de m

Le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! Tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels qui sont sous sa responsabilité.

One thought on “L’enseignement numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.