Le MEN bafouille sur BFM

Blanquer passé au grill de BFMTV

Il bafouille sur le taux d’incidence du covid dans les écoles

Notre Ministre bafouille : l’interview sur BFMTV n’a pas été un monument de complaisance. L’émission « Bourdin Direct » aurait pu s’appeler « M. Blanquer passe son grand oral ». Manifestement, il devra passer par les épreuves de rattrapage…

Le Ministre du « nous n’avons jamais envisagé la fermeture totale des écoles » et de la « vigilance accrue » bafouille et ment grossièrement. Il ne connait pas son dossier. Il est perdu et cherche désespérément à s’appuyer sur ses habituels éléments de langage. Mais le journaliste ne lui laisse pas le temps de reprendre ses esprits. M. Blanquer en perd son latin, en l’occurence hésite sur les règles de proportionnalité en pourcentages et en fractions. Oui, Monsieur le Ministre, 500 pour 100.000 équivalent bien à 5 pour 1000 ou à 0,5% ! Ce taux est celui des tests salivaires effectués dans les écoles qui sont revenus positifs.

Sur le fond, le MEN « découvre » que le taux d’incidence dans les écoles (500) dépasse celui de l’Ile de France (446) et très largement celui de la France (266).

Or, l’Etat vient de déclencher le confinement dans la région la plus peuplée de France, mais pas dans les écoles. A cet égard, les écoles restent ouvertes mais tous les commerces non-essentiels fermeront leurs portes dès ce week-end. Par ailleurs, tous les déplacements interrégionaux des Français confinés sont interdits.

bafouille

Certes, nous avons bien compris que « la stratégie française est celle du ciblage, et non de la fermeture totale des établissements. » Dans les faits l’éducation nationale est incapable de cibler quoi que ce soit ! Sa façon de répondre sur le plateau de BFM, n’est que la preuve que M. Blanquer ne sait plus du tout comment gérer la situation sanitaire dans les écoles.

De fait, il n’a pas été à la hauteur de la situation. D’ailleurs, pour terminer son interview sur BFM le MEN a trouvé judicieux d’évoquer « les dégâts éducatifs énormes » causés quand les enfants ne vont plus à l’école, qui justifient à ses yeux l’organisation actuelle. M. Blanquer, ouvrez les yeux,… ils font comment ailleurs ?

Que l’on apprécie ou pas cette chaine, ou le style cette émission, le journaliste de BFMTV a été excellent dans l’art de déstabiliser un ministre. In fine, il est caustique et irrévérencieux à souhait ce Bourdin !

Bafouille

L’interview sur BFMTV n’a pas été un monument de complaisance. L’émission « Bourdin Direct » aurait pu s’appeler « M. Blanquer passe son grand oral ». Manifestement, il devra passer par les épreuves de rattrapage…

Bafouille

De fait l’éducation Nationale est incapable de cibler quoi que ce soit. Cette manière de se comporter sur le plateau, n’est que la preuve que le MEN ne sait pas comment gérer la situation sanitaire dans les écoles.

Que l’on apprécie ou pas cette chaine, ou le style cette émission, le journaliste de BFMTV a été excellent dans l’art de déstabiliser ce ministre d’Etat. Finalement, il est caustique ce Bourdin !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.