RDP du 03 au 10 fév. 2021 (valeurs)

Atelier du Grenelle : former et informer aux valeurs de la République.

  • Mieux expliciter le rôle de l’École concernant les valeurs de la République.
  • Faire ressortir les enjeux de citoyenneté dans chaque discipline enseignée.
  • Renforcer la formation des enseignants à ces enjeux et celle des personnels de direction à la gestion de crise…

Telles sont quelques-unes des propositions formulées par l’atelier « Protection et valeurs de la République » du Grenelle de l’éducation, diffusées fin janvier.

L’atelier considère que face à la « méconnaissance » des dispositifs existants, « des efforts indispensables de sensibilisation, d’information et de formation » doivent être menés.

Cet atelier met en évidence « la méconnaissance de ces dispositifs qui ne sont appréhendés, dans leur ensemble, que par quelques agents de haut niveau ».

Aussi, il en ressort des préconisations consistant « prioritairement en des recentrages, des efforts indispensables de sensibilisation, d’information, de formation« .

Autant d’éléments qui demanderont moins des moyens matériels ou financiers que « des mobilisations soutenues en termes de communication et de management autour de projets », au sein des établissements ainsi qu’avec les partenaires institutionnels ou associatifs.

valeurs

 

Le CNESCO appelle à une formation continue plus efficace.

« La France est en net progrès sur la formation continue mais on est au milieu du gué ». Ce bilan du colloque international organisé par le Cnesco sur la formation continue des enseignants résulte d’une double constatation.

D’une part, après des années de désintérêt, l’Education nationale a augmenté le volume de la formation continue. Mais, la conception qu’elle s’en fait et le management de ces formations les rendent particulièrement inefficaces. Le Cnesco plaide pour que les formations prennent en compte les attentes des enseignants et qu’y soient associés chercheurs et collectifs enseignants.

A quelques jours des conclusions officielles du Grenelle, le Cnesco a t-il une chance d’être entendu ?

 

Le budget amateur des lycées pros.

JMB le proclame sur le site du ministère de l’EN : « Le LP peut s’appuyer sur des atouts majeurs : l’expertise, l’engagement des professeurs et le dynamisme pédagogique, qui irriguent l’enseignement professionnel français. »

Question financement des lycées pros, en revanche, le ministre ne parle pas d’«irrigation», et encore moins de ruissellement… La faute à ses petits camarades ministres ! Il faut dire qu’en 2020 ces établissements ont vu l’une de leurs ressources (la taxe d’apprentissage) quasiment réduite de moitié. […]

 

Obligation de formation des 16-18 ans,

l’ONISEP lance le site nouvelles chances.

article du 04/02/21

L’Onisep lance le site « nouvelles chances » pour accompagner la mise en oeuvre de l’obligation de formation des 16 -18 ans.

Inscrit dans la loi « pour l’école de la confiance« , le prolongement de l’obligation de formation vise à ce qu’aucun jeune mineur soit laissé dans une situation où il ne serait ni en études, ni en formation, ni en emploi.

… Au lycée, des dispositifs de maintien en formation sont proposés, notamment les passerelles entre la voie générale et technologique et la voie professionnelle. […]
Vous pouvez consulter LA REVUE DE PRESSE du Snetaa-FO du 3 au 10 février 2021, en cliquant :La revue de presse

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures. D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité. Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures. Ce qui représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.