RDP du 6 au 13 jan. 2021 (reclassement)

Projet de loi sur le reclassement des fonctionnaires devenus inaptes

Reclassement des fonctionnaires : la ministre de la transformation et de la fonction publiques a présenté au Conseil des ministres de ce 6 janvier un projet de loi ratifiant l’ordonnance du 25 novembre 2020 « portant diverses mesures en matière de santé et de famille dans la fonction publique« .

Il s’agit, selon la communication gouvernementale de clarifier « les droits à congés liés aux charges parentales« , de « soutenir les agents publics qui rencontrent des difficultés de santé« . Et, également de revoir « les conditions de santé prévues à l’entrée dans la fonction publique » et surtout de rendre possible des reclassements de fonctionnaires devenus inaptes « entre les différents versants de la fonction publique ». Parfois même « sans attendre la demande de celui-ci ». […]Reclassement des fonctionnaires : snetaa.org

Enquête IFOP sur la laïcité : au-delà des chiffres, quelle lecture des faits ?

Un récent sondage de l’IFOP pour la fondation Jean Jaurès et Charlie Hebdo interroge « les contestations de la laïcité et les formes de séparatisme religieux à l’Ecole ».

L’enquête et l’analyse proposée par Iannis Roder incite à une lecture très orientée des faits qui se traduit d’ailleurs dans les titres qu’en ont retenu la presse.

Commençons par le titre de BFMTV (06/01/2021) : « Plus de quatre enseignants sur 10 disent s’être autocensurés. ». La question posée lors de l’enquête est : « Afin d’éviter de possibles incidents provoqués par certains élèves, vous est-il déjà arrivé de vous autocensurer dans votre enseignement sur ces sujets ? ».

Or, « s’autocensurer » peut recouvrir bien des attitudes qui peuvent être d’intolérables contraintes conduisant à des renoncements. Mais aussi correspondre à des choix pédagogiques réfléchis et assumés. Choisir d’aborder un sujet complexe par une stratégie destinée à éviter de possibles incidents… n’est ni une démission, ni un renoncement !

Par ailleurs, on peine à penser qu’on puisse rendre compte objectivement d’une réalité en traitant similairement les enseignants. Ceux qui déclarent s’être rarement autocensurés et ceux qui disent l’être régulièrement mais qui ne représentent que 5% des réponses. Or 80% des enseignants affirment avoir déjà été confrontés au moins une fois au cours de leur carrière à une revendication d’élève liée à des croyances ou pratiques religieuses. Cet argument est cité par Marianne (06/01/2021) pour justifier d’une hausse de la contestation de la laïcité. (…)

Vous pouvez consulter LA REVUE DE PRESSE du Snetaa-FO du 6 au 13 janvier 2021, en cliquant :La revue de presse

Par ailleurs, la sélection des candidatures pour une mise à disposition s’est faite, pour la première fois, dans une complète opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation nous avons constaté a postériori une chute des candidatures de 15%. En outre, ce qui représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène peut s’expliquer en partie par la crise sanitaire en métropole et … par le confinement calédonien.

Enfin, pour consulter le compte-rendu complet, et obtenir plus de précisions. Par ailleurs et d’une façon plus générale, les commissions paritaires sont dessaisies de toutes les opérations de carrière à compter du 1er janvier 2021. Enfin, pour consulter le compte-rendu complet, et obtenir plus.

Enfin, pour consulter le compte-rendu complet, et obtenir plus de précisions. Par ailleurs et d’une façon plus générale, les commissions paritaires sont dessaisies de toutes les opérations de carrière à compter du 1er janvier 2021. Enfin, pour consulter le compte-rendu complet, et obtenir plus.

Par contre, le Vice-recteur ROSER n’a pas voulu déroger à la LTFP pour le « mouvement extra ». Par ailleurs, la sélection des candidatures pour une mise à disposition s’est faite, pour la première fois, dans une complète opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation nous avons constaté a postériori une chute des candidatures de 15%. En outre, ce qui représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.