AP MAG n°581

AP MAG n°581

AP MAG n°581

Plus que jamais : engageons-nous !

Mise en œuvre du CAP en 3 ans : une circulaire inopérante

AP MAG n°581: Le MEN a publié la circulaire n° 2020-002 pour la mise en œuvre du CAP en 1, 2 ou 3 ans.

Plus que jamais, le SNETAA-FO défend une scolarité adaptée aux grandes difficultés rencontrées par les élèves de CAP.

Pour le SNETAA-FO, le CAP 3 ans pourrait être une chance pour garantir la réussite de tous les élèves à besoins éducatifs particuliers. […]

Or, cette circulaire ne répond pas du tout à nos attentes, car elle :

  • ne dit rien sur les moyens supplémentaires indispensables pour faire fonctionner ces dispositifs. Il est simplement précisé que « le recteur peut décider d’une éventuelle allocation de moyens » ;
  • ne prévoit pas la mise en place de structure à part pour le CAP en 1 an, comme cela se pratique actuellement dans certaines académies ;
  • laisse chaque équipe pédagogique seule face à l’aménagement des heures de formation en LP. […]

Un air de pipeau : orientation des 3e vers la voie pro

Dans son numéro de décembre 2019 d’Éducation et formation, la DEPP consacre un chapitre sur « l’orientation en apprentissage après la 3e ».

Cette étude s’attache aux élèves optant directement pour un CAP, dans une logique de comparaison des contingents : « parmi l’ensemble des sortants de troisième en 2016, 0,5 % se sont orientés vers un bac pro par apprentissage, 21,5 % par la voie scolaire, 4,4 % en CAP par apprentissage et 6,6 % en CAP par la voie scolaire ».

A cet égard, aux contextes sociaux et familiaux, liant difficultés de recherche d’un contrat et freins à l’accès à l’apprentissage, s’ajoutent des critères empruntés aux théories de la motivation : « Les acquis conatifs des élèves apparaissent comme des déterminants de l’entrée en apprentissage.» […]

Réforme des retraites : le projet de réforme en quelques points.

Présenté le 24 janvier en Conseil des ministres, le projet de loi est « sulfureux ». En effet, il vise à universaliser le système des retraites en France. Le projet de loi se décline en 64 articles.

Au centre de cette prétendue redistribution égalitaire, la carrière n’est plus comptabilisée par trimestre. Mais, elle est comptée par points pour 43 ans de cotisation. […]

De facto, le cumul de points s’effectuerait sur chaque année de cotisation d’activité. Et, à ces points devrait être appliqué un coefficient de conversion afin d’obtenir le montant de la pension. Enfin, la valeur du point serait celle en vigueur à la date du départ à la retraite. […]

Et bien plus encore …

L’AP n° 581 fait 16 pages … Vous pouvez le télécharger en cliquant sur : AP Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.