RDP du 1 au 8 sept. : rentrée métro perturbée

La revue de presse

Votre revue de presse du SNETAA-FO

Résultat d’images pour année bouleversée

du 1er au 8 septembre 2021


Rentrée scolaire 2021.

Rentrée perturbée : une année qui s’annonce encore bouleversée par le protocole sanitaire dont les contraintes liées au passe sanitaire se pose plus strictement aux sorties scolaires et aux PFMP. La transformation de la voie professionnelle est à sa dernière étape. Les élèves achèveront leur cycle dans un contexte de tension économique et une crise sanitaire inédite.


Un projet de réforme de l’épreuve

de rattrapage du bac pro.

article publié le 31/08/2021

Le ministère prépare une réforme de l’épreuve « de contrôle » (ou « de rattrapage ») du baccalauréat professionnel dont ToutEduc a pu avoir connaissance.

Actuellement, l’examen comprend sept épreuves obligatoires.

(et deux facultatives) et les candidats ajournés mais qui ont au moins 8/20 de moyenne et au moins 10 sur 20 à l’épreuve qui évalue la pratique professionnelle, passent cette épreuve orale « de contrôle ». Ils sont déclarés admis si la moyenne entre la note obtenue à cette épreuve et la note moyenne obtenue aux épreuves obligatoires est au moins de 10/20, un mode de calcul dont le ministère reconnaît qu’il est « très décrié ».

Le projet « ouvre l’accès aux épreuves de rattrapage aux candidats ayant validé l’ensemble des épreuves professionnelles et non plus aux candidats ayant réussi la seule épreuve de pratique professionnelle », il renforce donc « l’exigence de validation des compétences professionnelles pour l’accès à l’épreuve de contrôle ».

L’épreuve de contrôle porte uniquement.

sur les compétences « générales », puisque les compétences professionnelles ont été validées avant l’accès à l’oral.
Elle est composée de deux sous-épreuves portant, d’une part, sur « français ou histoire-géographie et enseignement moral et civique ». Et, d’autre part, sur « mathématiques ou physique-chimie ou économie-gestion ou économie-droit ou prévention santé environnement, selon la spécialité concernée ».
Le candidat aurait le choix des disciplines dans lesquelles il est interrogé. Seule la meilleure des deux notes (épreuves obligatoires ou épreuve de contrôle) serait prise en compte. […]


FAQ du MEN : … le passe sanitaire

article publié le 01/09/2021

obligatoire en milieu professionnel.

(…) “Lorsque le stage s’effectue dans une structure dont les professionnels sont tenus de détenir le passe sanitaire ou sont soumis à l’obligation vaccinale, les élèves doivent respecter ces obligations“ explique également la FAQ concernant la séquence d’observation, dite stage, en classe de 3ème.
Au sujet des LP, “dans les restaurants d’application ouverts à un public extérieur, le passe sanitaire s’applique aux personnes (agents et élèves) en contact avec le public. Les agents et les élèves travaillant en cuisine n’ont pas à présenter de passe sanitaire lorsque l’espace de cuisine n’est pas ouvert au public et qu’ils n’interviennent jamais aux heures d’ouverture dans les espaces ouverts au public. En revanche, […]


Depp : Le numérique,

pratique la moins prioritaire dans les établissements.

article publié le 06/09/2021

Que sait-on des usages numériques dans les établissements scolaires ?

Avec une nouvelle étude (« Le numérique éducatif : que nous apprennent les données de la DEPP ? »), le point fait par la DEPP, la division des études du ministère de l’éducation nationale, confirme ce que l’on sait déjà.

L’équipement progresse mais reste très inégalement réparti. Surtout les usages numérique sont la dernière roue du carrosse pédagogique. […]


Formation des enseignants :

une réforme à l’économie ?

article publié le 01/09/2021

En plaçant les concours un an plus tard dans la formation des enseignants, JM Blanquer va faire perdre à de nombreux étudiants leur statut de fonctionnaire stagiaire… et alourdir leur charge de travail.

Après la réforme de la formation au lycée, c’est au tour de celle des futurs enseignants d’être profondément retouchée par JM Blanquer.

Déjà largement remaniée sous la présidence de Nicolas Sarkozy qui avait imposé aux futurs professeurs du primaire et du secondaire d’être titulaires d’un master, et non plus seulement d’une licence ou d’un diplôme de niveau bac+3, elle évolue une nouvelle fois radicalement avec, comme point d’orgue, le déplacement des concours. […]


Salaires des enseignants :

à quand la « revalorisation historique » ?

article publié le 02/09/2021

En 2019, JM Blanquer promettait une « revalorisation historique » des salaires des enseignants français, particulièrement faibles au regard de ceux de leurs collègues européens. Pour les syndicats, malgré quelques efforts, on est encore loin du compte.
En cette semaine de rentrée des classes, JM Blanquer est de toutes les matinales, de tous les plateaux télévisés, de toutes les interviews magazines. Et entre les questions portant sur les fausses polémiques sur l’usage de l’allocation de rentrée scolaire et la promotion de son propre livre, le ministre de l’EN affiche son ambition de rendre le métier d’enseignant de nouveau attractif.

« d’ici trois à quatre ans, aucun professeur ne commencera

 sa carrière à moins de 2.000 euros net » (JMB)

Pour cela, il l’a bien compris, la question salariale doit être enfin mise sur la table. Dans un entretien accordé au Point et publié cette semaine, il a d’ailleurs revendiqué que, d’ici trois à quatre ans, « aucun professeur ne commencera sa carrière à moins de 2.000 euros net ».
Il faut dire que, jusqu’à présent, la France souffrait de son image de mauvaise élève, les comparaisons européennes et internationales étant particulièrement accablantes. Selon les chiffres de l’OCDE, en 2019, un enseignant du primaire débutant gagnait en France 31 300 dollars par an contre un peu plus de 35 000 en Finlande, 41 600 aux Pays-Bas et 63 250 dollars en Allemagne !
Les écarts dans le second degré sont même parfois encore plus conséquents. . […]


Résultat d’images pour image snetaa

article publié le 07/09/2021

École des Covid-19 : des situations contrastées en Outre-Mer.

Alors que la Nouvelle-Calédonie, longtemps restée territoire « Covid-free », vient d’annoncer l’obligation vaccinale pour tous les majeurs et le retour à un confinement strict, avec fermeture de tous les établissements scolaires pour 2 semaines à partir de ce mardi 7 et jusqu’au 21 septembre, la Guadeloupe, la Martinique et une partie de la Guyane s’apprêtent à faire leur rentrée lundi prochain (le 13 septembre) – cette semaine, étant marquée par le retour des agents dans les établissements ainsi que des enseignants dans le cadre de la pré-rentrée.

Autre situation contrastée, dans l’Océan Indien, avec La Réunion qui allège les mesures de couvre-feu, alors qu’à Mayotte, l’augmentation de cas positifs au variant delta (particulièrement auprès des jeunes de 17 à 25 ans) entraîne l’obligation de porter le masque dans les collèges et les lycées, en extérieur et en intérieur.

Enfin, en Polynésie où la situation étant toujours critique, le confinement a été prolongé jusqu’au 20 septembre.

Le SNETAA-FO adresse une fois encore tout son soutien aux collègues ultra-marins qui continuent, malgré le contexte difficile, à œuvrer, en toutes circonstances pour la réussite de leurs élèves.


Bonne lecture, merci de votre fidélité, et n’hésitez pas à faire connaître notre lettre quotidienne autour de vous.


 

snetaa.org

Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite pour la première fois dans l’opacité. Enfin, sur l’ensemble des opérations de mutation on constate une chute des candidatures.

rentrée perturbée

D’ailleurs, cela représente une centaine de demandes de moins que l’an dernier. Tout d’abord, le phénomène s’explique par la crise sanitaire. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs, les CAP sont dessaisies de toutes les opérations de carrière.

rentrée perturbée

Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par ailleurs,  les CAP ne gèrent plus les opérations de carrière. Enfin, on peut consulter le compte-rendu. Par contre, le Vice-recteur ne déroge à la LTFP. Par ailleurs, la sélection des candidatures est faite dans une complète opacité.

rentrée perturbée

Enfin, sur les opérations de mutation nous constatons une chute des candidatures.

rentrée perturbée

Tout d’abord, le premier droit des personnels est le respect par l’employeur de ses obligations réglementaires ! En effet, tout employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé des personnels sous sa responsabilité

https://www.snetaa.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.